-- -- -- / -- -- --
Monde Asie

Chine: Un salon du commerce dans un marché attractif

Le Salon international du commerce des services de Chine 2020 (CIFIT) à Beijing,  premier événement commercial et économique à l’échelle mondiale organisé à l’ère de COVID-19, a constitué un signe de la volonté de la Chine à s’ouvrir davantage au monde. Le CIFIT qui s’est clôturé le 9 septembre  a également eu le mérite de montrer l énorme potentiel du marché chinois, le plus attractif du monde.

Ce Salon est un grand événement qui rayonne l’esprit international. Des organisations internationales, différentes ambassades accréditées à Beijing, les chambres de commerce de 148 pays et régions ainsi que 22 000 entreprises chinoises et étrangères ont participé à ce grand événement. Parmi les participants, il y a ceux qui ont été sur place à Beijing, et ceux qui ont assisté par liaison vidéo.

Et ce CIFIT a été caractérisé par des présentations, des échanges et la signature de plusieurs accords de coopération. En gros, le CIFIT s’est révélé comme une plateforme d’échanges de promotion du secteur du commerce des services à l’échelle mondiale.

Aussi, le CIFIT a été un grand rendez-vous qui aura donné de nouvelles orientations pour l’avenir. Un total de 63 entreprises et institutions ont saisi cette occasion pour publier leurs derniers résultats de recherches et produits, notamment dans les domaines du commerce numérique, de la télécommunication 5G, de l’Internet industriel, du bureau intellectuel ainsi que de l’innovation de chaîne de bloc.

A noter que les transactions du commerce numérique sont bien dynamiques, ce qui témoigne d’énormes potentiels du développement numérique, intelligent et en réseau de l’économie.


La Chine, un marché attractif

En outre, le CIFIT a été une rencontre qui a redonné confiance aux investisseurs étrangers. Son organisation réussie prouve que la Chine parvient à synchroniser le contrôle de l’épidémie avec le développement économique et qu’elle continue de servir de moteur pour la croissance de l’économie mondiale.

En tant que premier pays à rétablir son économie depuis l’éclatement de la pandémie, à travers le CIFIT, la Chine montre sa ferme confiance à faire avancer la mondialisation économique et soutenir le multilatéralisme. En cela, cette action joue, sans aucun doute, un rôle positif pour réduire l’impact de l’épidémie et favoriser la reprise de l’économie mondiale.

Ce qui est plus important, c’est qu’il s’agit également d’un événement qui offre plusieurs d’opportunités d’affaires. Depuis le début de cette année, l’économie mondiale est dans la récession due aux impacts du COVID-19. Le monde est en train de chercher de nouveaux pôles de croissance. Et c’est dans ce contexte assez compliqué que la Chine a réussi à organiser cette exposition générale qui a couvert 12 domaines du commerce des services. Un événement qui constitue une immense opportunité pour les entreprises qui fournissent des services tant à l’échelle nationale qu’internationale. Il aidera à promouvoir le développement et la prospérité du commerce des services sur le plan mondial. C’est aussi un événement qui va impulser la reprise de l’économie mondiale, actuellement en difficulté.

En tant que deuxième importateur mondial des services, la Chine est toujours une source de vitalité pour le développement du commerce des services. Selon les données du ministère chinois du Commerce, depuis 2012, le secteur du commerce des services en Chine a connu une croissance annuelle de 7,8%, plus élevé que le taux de croissance mondial. En 2019, le volume total d’import-export des services en Chine a dépassé 5 400 milliards de yuans, le taux de contribution du secteur des services à la croissance économique avait atteint 59, 4%.

Pour Yi Xiaozhun, vice-directeur général de l’Organisation mondiale du Commerce, la Chine constitue une majeure force motrice pour le développement de l’économie mondiale et sert d’un carrefour entre l’offre et la demande pour le secteur du commerce des services.

Il est prévisible qu’un marché chinois plus ouvert de l’industrie des services servira d’un nouveau point de support pour stabiliser l’économie nationale et proposera un nouveau moteur pour développer le commerce extérieur. Suite à la clôture du CIFIT hors ligne, le « cyber salon du commerce des services » continue à ouvrir ses portes.

Pendant ce temps, l’édition 2020 de la Foire internationale des Investissements et du Commerce de Xiamen se tient dans la province du Fujian. En novembre, ce sera au tour de Shanghai qui va organiser la 3e Exposition internationale d’importation de Chine (CIIE).

A travers cette succession des rendez-vous économiques, la Chine entend créer une architecture de développement en perpétuelle quête de l’ouverture. Cela donnera non seulement l’impulsion à l’économie chinoise, mais contribuera aussi à la reprise de l’économie mondiale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email