-- -- -- / -- -- --
Nationale

Chanegriha : « Nous ne dévierons jamais de nos engagements constitutionnels »

Chanegriha : « Nous ne dévierons jamais de nos engagements constitutionnels »

C’est la première sortie médiatique du général-major Saïd Chanegriha depuis sa nomination en tant que chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) par intérim. Lors d’une réunion au siège de l’état-major de l’ANP ce lundi à Alger, il a affirmé que l’ANP fera toujours face « aux ennemis de la patrie et à quiconque tente de porter atteinte à notre souveraineté nationale ».
Il a souligné que « nous réaffirmons que nous resterons mobilisés au service de la patrie et nous ne dévierons jamais de nos engagements constitutionnels quelles que soient les circonstances ».
Evoquant le complot qui visait la déstabilisation du pays durant les derniers mois de la crise politique qui a sévi, Chanegriha a mis l’accent sur « le rôle primordial qu’a joué l’ANP aux côtés du peuple algérien face au complot dangereux qui visait la stabilité de l’Algérie et les fondements de l’Etat et la neutralisation de ses institutions constitutionnelles pour la faire sombrer dans un marais de chaos et de violence ».
“Nous avons traversé aux côtés de notre peuple au cours de cette dernière période de notre histoire contemporaine une étape sensible à travers laquelle notre pays a fait face à un dangereux complot qui visait la stabilité de l’Algérie et les fondements de l’Etat, ainsi que la neutralisation de ses institutions constitutionnelles, pour l’entraîner dans le bourbier du chaos et de la violence”, a rappelé le chef d’état-major de l’ANP par intérim.

“Toutefois, le Haut Commandement de l’ANP, qui a pris conscience de l’ampleur de ce complot, a su gérer cette phase avec sagesse et clairvoyance, à travers l’accompagnement et la protection des marches pacifiques, sans qu’aucune goutte de sang ne soit versée, en sus de l’accompagnement des institutions de l’Etat de manière à leur permettre d’accomplir leurs missions dans les meilleures conditions, ainsi que la détermination à rester dans la légitimité constitutionnelle et à faire face à quiconque tente de porter atteinte à l’unité nationale”, a-t-il relevé.
Pour le général-major Chanegriha, « l’ANP a contribué, aux côtés des services de la sécurité, à la réussite de l’organisation d’élections présidentielles libres, honnêtes et transparentes, et à la sécurisation du processus électoral dans un climat de quiétude et de sérénité ».
Par la même occasion, le général-major a transmis à l’assistance “les remerciements, l’estime et la gratitude” du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale à l’ensemble des personnels de l’ANP pour “les efforts laborieux et soutenus consentis lors de cette étape cruciale et décisive qu’a traversée notre pays”.
Sur un autre registre, le général-major a tenu à rappeler que “les critères pour assumer les fonctions, les postes ou n’importe quelle responsabilité constituent en le critère de la sacralisation du travail étant le secret du succès, en plus ceux de la compétence, la capacité, le sérieux, l’intégrité et le dévouement à l’armée et à la patrie”.
A cet égard, “je tiens à rappeler, sincèrement et franchement, que pour moi les critères pour prétendre aux fonctions, aux postes ou à toute autre responsabilité, quelle que soit leur importance, sont la vénération du travail qui constitue la clé du succès, en plus de la compétence, la capacité, le sérieux, l’intégrité et le dévouement à l’armée et à la patrie”, a souligné le chef d’état-major de l’ANP par intérim.
“Tout comme je tiens à la veille du nouvel an 2020 à vous adresser, ainsi qu’à vos familles et vos proches, mes vœux les plus sincères, en priant Allah Le Tout-Puissant que la nouvelle année soit porteuse de prospérité ».
Pour rappel, ont pris part à cette réunion le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, les commandants de Forces, les chefs de départements du MDN et de l’état-major de l’ANP, les directeurs et les chefs de services centraux et les chefs de bureaux.
A l’ouverture de la rencontre, une minute de silence a été observée en hommage au défunt général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah.
A la fin de la réunion, il a invité les présents à observer “un moment de recueillement à la mémoire de nos valeureux chouhada, tous nos chouhada, depuis 1830, en passant par les résistances populaires et les chouhada des massacres du 8 mai 1945, jusqu’aux chouhada de la glorieuse Révolution de libération et du devoir national, et à méditer sur le sens de leurs sacrifices pour qu’ils soient un exemple à suivre”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email