Chanegriha : «L’Algérie rejette toute ingérence au Sahel au nom de la lutte contre le terrorisme» – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Chanegriha : «L’Algérie rejette toute ingérence au Sahel au nom de la lutte contre le terrorisme»

Chanegriha :  «L’Algérie rejette toute ingérence au Sahel au nom de la lutte contre le terrorisme»

Le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a réitéré ce dimanche la volonté de l’Algérie de conférer une nouvelle dynamique aux efforts de lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel et au Sahara, ainsi que son rejet pour toute forme d’ingérence étrangère dans la région.

Lors d’une visite de travail et d’inspection, ce dimanche, au siège du Commandement des Forces terrestres, le Général d’Armée a loué « la teneur du discours de M. le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, lors du débat de haut niveau du Conseil de Sécurité de l’ONU où il a rappelé l’engagement indéfectible de l’Algérie pour soutenir ses voisins et les pays africains dans leur lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent ».

Selon le communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN), le Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire a prononcé cette allocution d’orientation, lors de sa rencontre avec les cadres et les personnels, qui a été suivie par les personnels des unités des six Régions militaires via le système de visioconférence.

Pour Chanegriha, « l’Algérie a, très tôt, pris conscience des origines, risques et dimensions du phénomène du terrorisme et a averti le monde entier de ses répercussions nuisibles et dévastatrices. De l’aveu de tous, l’Algérie a réussi son combat contre le terrorisme et déjoué son projet obscurantiste, grâce à l’exploitation rationnelle de ses capacités et à l’expérience acquise par son peuple durant la glorieuse Révolution de libération », a-t-il affirmé.

Le Chef d’Etat-major de l’ANP a soutenu, à ce titre, que « les faits, passés et présents, ont démontré qu’une lutte rigoureuse et efficace contre ce fléau pernicieux nécessite en permanence la mutualisation et la coordination des efforts aux niveaux national, régional et international, à travers, notamment, la mise en œuvre rigoureuse des résolutions et des outils juridiques des Nations unies, de l’Union africaine et des mécanismes bilatéraux et multilatéraux s’y rapportant ».

 « C’est dans ce même sillage que s’inscrit l’initiative de l’Algérie, visant à conférer une nouvelle dynamique aux efforts de lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel et le Sahara, approuvée en octobre 2022, par les pays membres du CEMOC, regroupant l’Algérie, le Mali, la Mauritanie et le Niger », a-t-il rappelé.

Chanegriha a expliqué, à ce propos, que « ce mécanisme a adopté une stratégie qui tend, au premier chef, à ce que chaque pays prenne en charge, lui-même, la lutte contre la menace terroriste dans son territoire national, en comptant essentiellement sur ses propres capacités et moyens, tout en s’inscrivant, évidemment, dans une dynamique collective, fondée sur la conjugaison des efforts, la coordination et l’aide mutuelle », insistant sur l’impératif que cette aide « exclue toute forme d’ingérence étrangère sous le couvert de la lutte antiterroriste, puisque les derniers développements dans la région ont démontré que cette approche est un échec total ».

Selon le même communiqué, le Général d’Armée a présidé une réunion de travail, en présence des chefs de divisions et des cadres des Forces terrestres, où il a suivi un exposé exhaustif présenté par le Commandant des Forces terrestres sur les mesures et dispositions entreprises dans le cadre du programme de préparation des forces au titre de l’année 2022-2023.

A cette occasion, le Général d’Armée a donné une série d’instructions et d’orientations portant, en somme, sur « la nécessité de poursuivre les efforts de préparation au combat des unités et des personnels, conformément aux plans et programmes arrêtés, et de réunir les meilleures conditions de vie et de travail au profit des personnels de manière à leur permettre d’accomplir pleinement leurs missions », conclut le communiqué.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email