CHAN 2022 : La sélection marocaine ce vendredi à Constantine via un vol spécial – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

CHAN 2022 : La sélection marocaine ce vendredi à Constantine via un vol spécial

CHAN 2022 : La sélection marocaine ce vendredi à Constantine via un vol spécial

La sélection marocaine devrait rejoindre Constantine ce vendredi  13 janvier pour participer au 7e championnat d’Afrique d’Afrique des locaux de football.

Les marocains, tenants du titre prendront part à la compétition dans le groupe C composé du Soudan, Ghana et Madagascar. Leur première apparition est prévue le 15 janvier face au Soudan au stade Chahid Hamlaoui de Constantine.

Selon des sources au sein de la wilaya de Constantine, la délégation marocaine ralliera la capitale de l’Est algérien par un vol spécial entre Rabat et Constantine. L’avion de la Royale Air Maroc devrait atterrir vers 13h00, ajoutent les mêmes sources.

Un accord aurait été conclu entre la partie algérienne représentée par la Fédération algérienne de football et des responsables de la Confédération africaine de football, a en croire la même source.

Une information qui confirme celles relayées cette semaine par plusieurs canaux médiatique qui avaient précisé que « suite à sa demande d’autorisation d’un vol RAM de Rabat vers Constantine, la FRMF a été informée en date du 22 décembre 2022 par la Confédération Africaine de Football (CAF), en tant qu’instance en charge de l’organisation du CHAN 2022, qu’une autorisation de principe avait été obtenue ».

Plus tôt dans la journée de ce jeudi un communiqué de fédération royale marocaine de football publié sur le site officiel de l’instance footballistique du royaume avait annoncé que la sélection marocaine des locaux ne pourra pas rallier Constantine pour prendre part au septième championnat d’Afrique des Nations.

« La Sélection marocaine de football n’est pas en mesure de faire le déplacement à Constantine (Algérie) pour y disputer la 7ème édition du Championnat d’Afrique des Nations de Football qui sera organisée en Algérie du 13 janvier au 4 février 2023 et défendre son titre dans la mesure où l’autorisation définitive de son vol Royal Air Maroc (RAM), transporteur officiel des Sélections Marocaines de Football, de Rabat vers Constantine n’a pas été confirmée ». est-il écrit.

La structure du football présidée par Fouzi Lakjaa avait en outre précisé que la sélection des locaux détentrice du trophée était prête pour rallier Constantine pour participer au septième Chan dont le coup d’envoi est prévu ce vendredi 13 janvier. « Alors que le déplacement de la Sélection Marocaine de Rabat vers Constantine … est prévu le 13 janvier 2023, soit dans 24 heures, la fédération royale marocaine de football prend note avec regret que l’obtention de l’autorisation définitive du vol RAM de Rabat vers Constantine n’a malheureusement toujours pas été confirmée par la CAF », lit-on en outre, soit ce jeudi matin. Cependant selon la même source, le quitus de la partie algérienne aurait été donné dans l’après-midi, avant d’être relayé à la partie marocaine par l’instance continentale.

Cette demande avait été formulée, via la Confédération africaine de football, quelques jours plus tôt par la fédération de football du voisin de l’ouest, mais aucune réponse définitive n’avait été donnée, rappelle-on.

Des informations avaient filtrées selon lesquelles la partie algérienne avait laissé entendre qu’il n’était nullement question de mêler le sport à la politique. La décision souveraine des autorités algériennes d’interdire le survol de l’espace aérien algérien par les avions marocain était une décision politique prise sur la base de la détérioration des relations politiques entre les deux pays.

D’aucuns y voyaient un subterfuge tout trouvé par la partie marocaine, profitant du déplacement en Algérie de sa sélection nationale, le Maroc semblait par ce faux-fuyant vouloir remettre en question la décision souveraine de l’Algérie.

En tout état de cause, et en cas d’absence confirmée de la délégation sportive marocaine, la confédération africaine de football devra trancher sur une éventuelle volte-face marocaine. Les sanctions encourues par la partie marocaine ne tarderont sans doute pas à tomber et seront lourdes de conséquences pour le football marocain, engagé sur plusieurs fronts (sélections et clubs) au niveau continental et international.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email