-- -- -- / -- -- --
Nationale

Chambre de commerce et d’industrie du Titteri : Formation aux métiers de l’export

Chambre de commerce et d’industrie du Titteri : Formation aux métiers de l’export

La Chambre de commerce et d’industrie du Titteri lancera prochainement une session de formation sur les métiers de l’export au profit des opérateurs et organismes locaux, selon un communiqué émis par cette institution.

La formation, qui en est à sa 4e édition, s’étalera sur 6 semaines au cours desquelles les participants prendront connaissance du processus de recherche et d’exploration des opportunités d’affaires au-delà des frontières nationales comme voie majeure de croissance.

S’inscrivant dans le cadre du soutien et de l’accompagnement des entités économiques nationales publiques et privées locales par le ministère du Commerce, la formation donnera aux participants les outils nécessaires aux métiers d’export car “l’activité de l’export doit aussi être intégrée dans la stratégie de développement de l’entreprise en faisant comprendre aux managers qu’elle n’est pas secondaire” et doit être considérée comme “le prolongement du marché domestique”.

Plusieurs aspects seront abordés durant la formation, à savoir l’environnement international, les modes d’entrée dans les marchés internationaux, la négociation interculturelle, la sécurisation financière et contractuelle, la logistique et les démarches douanières, etc.

Ces connaissances permettent aux managers de pouvoir identifier les risques potentiels à l’international qui peuvent revêtir des formes diverses, notamment politiques, réglementaires, économiques et monétaires étant donné que l’internationalisation suppose la maîtrise de plusieurs processus, notamment le savoir-faire lié à l’activité de production.

Et pour ce faire, la production doit être adaptée aux besoins de chaque pays où le produit sera exporté en ce qui concerne le «savoir-livrer», qui suppose la maîtrise des contraintes logistiques et douanières, et le «savoir- manager» pour préserver les choix de développement stratégique à l’international.

Dans l’objectif d’encourager les exportations, l’Etat a mis en place le Fonds spécial pour la promotion des exportations (FSPE), destiné à apporter un soutien financier aux exportateurs dans leurs actions de promotion et de placement de leurs produits sur les marchés extérieurs.

Le Fonds couvre les charges liées à l’étude des marchés extérieurs, les frais de participation aux foires et expositions à l’étranger, le transport international et la manutention dans les ports algériens, les coûts d’adaptation des produits aux marchés extérieurs, les coûts de prospection, etc.

A cet avantage, s’ajoutent les possibilités offertes par la Chambre nationale de commerce et d’industrie dans l’identification des marchés à fort potentiel pour placer les produits nationaux dans les pays où la demande existe.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email