-- -- -- / -- -- --
Monde

« C’est vous qui avez créé Daesh ! »

« C’est vous qui avez créé Daesh ! »

L’accusation à l’encontre du chef de la diplomatie US a été lancée lors d’une conférence de presse avec son homologue italien, Paolo Gentiloni, à Rome.

Selon l’agence russe Sputnik, ce point de presse avait été organisé après une rencontre entre les 23 pays membres de la coalition internationale qui lutte contre la milice wahhabite Daesh (Etat islamique-EI), mardi à Rome.

Néanmoins, à l’issue de la conférence, alors que les deux hommes devaient quitter la salle, la journaliste italienne Marinelle Corregia a lancé à l’encontre de John Kerry et de son homologue italien, Paolo Gentilon i : « C’est vous qui avez créé Daesh ». Elle a été immédiatement été entourée par des policiers, puis emmenée de force en dehors de la salle. Selon les personnes présentes dans la salle, rapporte Sputnik, la journaliste avait un foulard sur la tête.

Ce qui n’est pas le cas dans les images vidéo postées sur la Toile. On la voit d’abord tenter de brandir un drapeau jaune, au moment où les policiers l’ont assiégée et le lui ont confisqué.

C’est en la sortant par la force qu’elle lance au chef de la diplomatie américaine : « c’est vous qui avez créé Daesh ! » Marinelle Correggia est connue aussi pour être une militante pacifiste qui lutte contre le mensonge organisé des medias occidentaux. Ce n’est pas pour la première fois que les Etats-Unis sont accusés d’avoir créé Daesh.

Les soupçons sont alimentés par l’opportunisme que cette milice wahhabite a fourni aux Américains pour s’ingérer militairement dans la région : En Irak, où les responsables irakiens, dont l’ancien Premier ministre Nouri al-Maliki avaient rejeté leur proposition avant l’avènement de Daesh.

Et en Syrie, où le pouvoir syrien et ses alliés internationaux et régionaux sont fortement hostiles à l’ingérence américaine. Selon Sputnik, l’un des dirigeants du parti Fatah du chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a récemment accusé les Etats-Unis d’avoir créé Daesh afin de « réaliser un scénario infernal pour démanteler la nation arabe, la diviser, tuer son esprit de solidarité ».

Le candidat républicain à la présidentielle Donald Trump s’est aussi empressé de stigmatiser la politique menée par l’administration de Barack Obama et celle de l’ancienne secrétaire d’Etat Hillary Clinton qui, selon lui, ont favorisé l’essor de Daech. En outre, selon un sondage réalisé l’année passée par la société britannique ORB International, 81% des Syriens estiment que les USA et leurs alliés sont responsables de la création du groupe terroriste dit « Etat islamique ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email