-- -- -- / -- -- --
Sports

C’est parti pour le grand show africain !

C’est parti pour  le grand show africain !

Le coup de starter de la CAN 2015 qu’abritera la Guinée-Equatoriale sera donné aujourd’hui avec au programme, la cérémonie d’ouverture celle-ci sera suivie du match qui mettra aux prises le pays organisateur la Guinée- Equatoriale, avec la RD au Congo, ainsi que les deux petits poucets du groupe A qui comprend aussi le Gabon et le Burkina Faso.

En acceptant de remplacer au pied levé le Maroc, qui s’est désisté d l’organisation de la phase finale de la CAN 2015, la
Guinée-Equatoriale, pourtant suspendue par l’instance de Issa Hayatou pour avoir fait participer un joueur inéligible, se voit repêchée en prenant part à cet évènement continental en tant que pays hôte.

Pour la deuxième fois en l’espace de trois ans ce petit pays aura l’opportunité d’accueillir après 2012 en co-organisation avec le Gabon, cette grandiose manifestation footballistique et tentera de créer la surprise même si les observateurs placent les joueurs de la Guinée-Equatoriale et leurs adversaires de la RD Congo au second plan, estimant que leurs chances de passer le 1er tour restent minimes.

Groupe A
Guinée-Equatoriale – RD Congo : match équilibré

Le grand show africain commencera par la rencontre qui opposera le pays hôte à la RD Congo à Bata, à 17 h. Une confrontation qui reste ouverte du moment que la Guinée-Equatoriale n’a en que deux mois pour se préparer à cet événement. Une période assez courte pour mettre sur pied une équipe compétitive et performante, à moins que la volonté et la détermination compensent le retard sur les plans tactique, de cohésion et d’automatismes.

Il semble que l’entraîneur argentin Estéban Becker compte investir sur la qualité des joueurs naturalisés pour faire mieux qu’en 2012, lorsque le Nzalang Nacional avait atteint le les quarts de finale. Ce sera pareil pour la RD Congo, qui revient sur la scène continentale après une absence de 15 ans, drivée par l’expérimenté Claude Leroy puisque ce sera-là sa 8e participation.

Les Diables rouges ont fait sensation au cours de la phase des poules face à des adversaires de la trempe du Nigeria ; l’Afrique du Sud et le Soudan ont, pour leur part, gagné en confiance, ce qui leur permettra de compenser le manque d’expérience puisque les protégés du technicien français n’ont jamais participé à une phase finale de la CAN. Il n’en demeure pas moins que la partie sera sans aucun doute passionnante du moment que chaque nation ambitionne de réaliser un bon parcours et de vivre les belles péripéties de cette fête footballistique.

Gabon – Burkina Fasso : qui réussira le break ?

Au programme de cette première journée de la CAN 2015, le Gabon et le Burkina Faso, les favoris en puissance du groupe A selon les observateurs, en découdront, dans la soirée dans un match où chaque équipe tentera de faire break du moment qu’elles ont eu l’occasion de se rencontrer en aller – retour lors de la phase des éliminatoires.

En effet, ce sont les Gabonais qui ont réussi à surclasser les Etalons en s’imposant à domicile sur le score de 2 à 0 et à arracher le nul hors de ses bases (1 à 1). Ce troisième acte aura un cachet particulier pour les hommes du Belge Paul Put, malheureux finaliste de l’édition de 2013. Les joueurs chercheront à commencer la compétition par une victoire en guise de revanche sur les Panthères, entrevoyant la suite avec plus de confiance et de sérénité.

A contrario, les Panthères vont essayer de confirmer leur suprématie et leur statut de puissance montante sous la coupe de l’entraîneur portugais Jorge Costa, qui a réussi à mener l’équipe sur le toit de champion d’Afrique des-23 ans. Un match où le spectacle sera sans aucun doute au rendez-vous vu les qualités intrinsèques des joueurs évoluant dans divers championnats étrangers composant les deux formations.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email