-- -- -- / -- -- --
Monde

« C’est l’Iran qui a agressé le Yémen ! »

« C’est l’Iran qui a agressé le Yémen ! »

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, sans rire, a « dénoncé » lundi l’accord sur le nucléaire iranien en cours de négociation à Lausanne, qui consacrerait selon lui l’impunité de l’Iran au Yémen, selon un communiqué de son bureau, cité par l’AFP.

« L’accord qui se profile à Lausanne envoie un message selon lequel non seulement on n’a pas à payer le prix de son agressivité, mais on en est au contraire récompensé », a prétendu Netanyahu, en critiquant les grandes puissances qui « ferment les yeux » sur le soutien apporté par l’Iran aux militants du mouvement Ansarullah (Houthis) au Yémen.

« Les pays modérés et responsables de la région, en particulier Israël et beaucoup d’autres Etats, seront les premiers à subir les conséquences de cet accord », a poursuivi le Premier ministre. « Il est impossible de comprendre comment, au moment où les forces soutenues par l’Iran conquièrent de plus en plus de territoires au Yémen, on ferme les yeux à Lausanne face à cette agression.

En ce qui nous concerne, nous ne fermerons pas les yeux et nous continuerons à agir contre toute menace », a-t-il dit.Dimanche, Netanyahu avait déjà vivement critiqué l’accord, dénonçant « l’axe Iran-Lausanne-Yémen, qui est très dangereux pour toute l’humanité doit être stoppé ».

Rappelons que une agression militaire saoudo-américaine a été lancé jeudi dernier contre le Yémen, après les succès enregistrés sur le terrain par l’armée Yéménite et les forces révolutionnaires d’Ansarullah face aux forces pro-Hadi (président démissionnaire pro-saoudien) et aux takfiristes d’Al-Qaïda et de Daesh. Il faut savoir que des avions de combat israéliens ont pris part aux frappes a, selon des sources divulgués vendredi.

« Ce est pour la première fois que les sionistes mènent une opération conjointe en coalition avec les arabes », a déclaré le secrétaire général du parti « Al-Haq » Hassan Zayd sur sa page facebook.Il a noté que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait donné des ordres directs pour l’armée de l’air israélienne d’envoyer des avions de chasse pour le raid aérien mené par les Al Saoud contre le Yémen.

Cette agression contre un pays arabe souverain a reçu le mandat de la Ligue arabe lors du sommet de Sharm Cheikh en Egypte. Ce sommet n’a pas caché sa satisfaction de voir Israël « soutenir » cette « opération » visant à rétablir le président démissionnaire Abd Rabbo Hadi Mansour. L’aviation arabe a déjà massacré plus de 500 civils dont des femmes et des enfants. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email