Célébration en couleur du 1er Novembre à Constantine – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Célébration en couleur du 1er Novembre à Constantine

Célébration en couleur du 1er Novembre à Constantine

Plus de 700 coureurs issus des trois paliers de l’enseignement national ont pris part ce lundi à un marathon organisé à l’occasion de la célébration du déclenchement de la révolution du 1er novembre 1954. Le coup d’envoi a été donné en marge de la manifestation riche en couleurs entamée par le dépôt de gerbe de fleurs au cimetière des martyrs par le wali de la capitale de l’Est en présence des autorités civiles et militaires.

La veille, le chef de l’exécutif a pris part à la levée des couleurs sous l’hymne nationale, événement tenu au niveau de la place du 1er Mai en plein centre de la ville de Constantine. Une minute de silence a également été observée par l’assistance.

Plusieurs personnalités dont des moudjahidine et des gardes communaux ont été honorés à l’occasion au niveau du théâtre régional de Constantine où a été organisé le cérémonial célébrant l’évènement. Une représentation théâtrale intitulée «abtal el karama » ( les héros de la dignité ), relatant les différents combats vaillamment menés contre les envahisseurs des siècles durant par le peuple algérien.

Par ailleurs, une parade militaire a été tenue au niveau de l’esplanade de la maison de la culture Malek Hadad. Plusieurs djounoud en rangs serrés ont défilé devant les autorités civiles et militaires de la wilaya en présence de citoyens. Intitulé « Amdjad ala khouta el adjdad » (Glorieux soldats sur les traces de leurs aïeux), cette revue militaire a été organisée en marge d’une exposition historique sur l’évènement. Tenue au niveau du hall de la structure culturelle, l’expo relate par la photo et l’écrit les péripéties et  plusieurs pans épisodiques de l’histoire du combat des moudjahidines et leurs compagnons chouhada pour le recouvrement de l’indépendance et partant celui de l’identité nationale confisquée durant plus de 130 ans de joug colonial français.

A la ville nouvelle Ali Mendjli, les autistes locales civiles et militaires ont de leur côté également pris part le 31 octobre à minuit à la cérémonie de levée de drapeau sous l’intonation de l’hymne national quelque seconde avant le coup de feu tiré par des djounoud,  synonyme du déclenchement le même jour en l’an 1954 de l’insurrection révolutionnaire contre l’’ennemi

L’occasion a aussi été donnée aux autorités de la wilaya de procéder à une vaste opération de distribution de logements de différentes formules, dont des logements sociaux locatifs, des logements promotionnels aidés (LPA), des logements sociaux participatifs (LSP) ou encore des logements Opgi. Ainsi, le rendez-vous a permis à 2873 familles de prendre possession des clés de leurs nouveaux logements. La cérémonie présidée par le chef de l’exécutif  a été rehaussée par plusieurs personnalités civiles et militaires, dont des députés et des membres de la famille révolutionnaire.

Le rendez-vous a aussi permis à de jeunes bénéficiaires de locaux commerciaux de prendre possession de leur bien ou à de jeunes fonctionnaires sous contrat pré-emploi  de recevoir des attestations d’insertion.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email