Célébration de la Journée nationale du tourisme: Ghardaïa exhibe ses atouts – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Célébration de la Journée nationale du tourisme: Ghardaïa exhibe ses atouts

Célébration de la Journée nationale du tourisme: Ghardaïa exhibe ses atouts

La wilaya de Ghardaïa évolue dans un schéma directeur de l’aménagement territorial qui se fond dans l’échiquier touristique national, à partir de la zone sud-sud du pays, laquelle englobe onze communes, avec un large front saharien qui s’étale jusqu’aux frontières malienne et nigérienne.

La wilaya de Ghardaïa, située à 600 km de la mer, constitue pour cette zone un arrière-pays doté d’un immense potentiel de haute facture touristique pouvant s’intégrer dans un développement durable qui favoriserait la projection de véritables vitrines symbolisant la destination Algérie, avec ses attributs de durabilité, de compétitivité, d’innovation et d’originalité.

Le schéma directeur local élaboré depuis l’indépendance du pays instaure une vision axée sur une interactivité de l’organisation structurelle de l’offre touristique vers les marchés interne et externe, la valorisation des atouts du territoire et la hiérarchisation des actions prospectives du secteur sur les segments du tourisme urbain, rural, culturel, historique, thermal, ou encore l’écotourisme dans sa diversité.

Le plan d’action de ce schéma directeur est personnalisé et axé sur les Sept K’sour naturels de la vallée du M’Zab qui, par leur architecture originale, accentuent sa seconde vocation après l’agriculture, pour l’aiguiller droit sur le développement du tourisme local et mondial, et ce eu égard aux gigantesques réserves arboricoles, suivi du tourisme rural et culturel, adossés à la richesse des vestiges architecturaux et historiques.

C’est dans ce contexte que Ghardaïa a fêté, avant-hier, la Journée nationale du tourisme, sous l’égide du wali, Abdallah Abinouar, en collaboration avec la direction du tourisme de la wilaya, le but étant d’intégrer au schéma national, adopté par les pouvoirs publics, le développement et la relance du tourisme local à travers le Sud et le grand Sud.

Le programme local fixant les horizons 2030 définit la stratégie du développement à adopter en focalisant les considérants sur les enjeux structurels d’un programme à long terme, dont les objectifs à atteindre via la mise en œuvre d’un programme d’actions concrètes préalables, tels l’identification des potentialités ainsi que le développement et l’exécution du programme du tourisme local.

Ainsi, on déduit que cette projection ambitieuse tend à consolider l’offre touristique, dans tous ses compartiments, en vue de développer un tourisme local durable, respectueux de l’originalité environnementale et le génie créateur de l’élément humain, pouvant mettre en valeur une promotion effective de la destination Algérie et son attractivité productive variée.

Ghardaïa, cette wilaya touristique par excellence, est située dans un carrefour d’échanges économiques stratégiques, sur une superficie de 86,105 km², favorisée par des attributs d’une topographie architecturelle aux reliefs variés, entre des massifs et l’étendue du grand désert, transcendée par une potentialité hydrique consistante. La région dispose aussi de milieux naturels variés de chantres de la biodiversité, qui offrent toute la gamme utile au tourisme climatique naissant de la fraîcheur de ses jardins, le tourisme de découverte architectural, ou encore à l’agrotourisme, assorti du segment des loisirs et détente.

A Ghardaïa, les sites architecturaux environnants très pittoresques et les belles palmeraies façonnées par l’élément humain ont donné naissance à des panoramas verdoyants légendaires comme, par exemple, l’Ancienne palmeraie de la vallée du M’Zab, avec son système de partage des eaux de ruissellement, unique au monde, les bains thermaux de Zelfana, qui présentent des jaillissements constants d’eau chaude, d’où son exploitation économique. Tous ces avantages bénéfiques permettent la mise en valeur des différents sites touristiques de la wilaya de Ghardaïa, en favorisant l’augmentation du portefeuille touristique local, le but étant de propulser la filière du tourisme du bien-être, qu’il suffira juste de développer.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email