-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ce cliché de Nick Ut qui a marqué les esprits

Ce cliché de Nick Ut qui a marqué les esprits

Le 8 juin 1972, Nick Ut, un photojournaliste de l’Associated press, est sur la route menant au village de Tran Bang à 50 kilomètres de Saïgon, actuelle Ho Chi Minh city.

Sur cette route, il prendra le cliché qui s’est gravé dans les mémoires à jamais, celui d’une petite fille recouverte de napalm qui courait derrière son grand frère sans s’apercevoir que devant elle, se tenait un photographe en train d’immortaliser ce qui deviendra l’une des images les plus célèbres du 20e siècle.

Cette année-là, Tran Bang était tenu depuis 3 jours par les troupes du nord-Vietnam et assiégé par les sud-Vietnamiens ; la plupart des habitants de ce village ont pris la fuite ; certains sont restés à quelques kilomètres du village dans l’espoir de retourner dans leur demeure à la fin des bombardements. Sur une route qui mène au village, se trouvaient des correspondants, des photographes et des cameramen du monde entier, venus immortaliser des instants de peur, de mort et de guerre.

Nick Ut, venu pour la célébration du 40e anniversaire de libération et de la réunification du Vietnam, nous a déclaré lors d’un entretien à Ho Chi Minh City être l’un des témoins les plus privilégiés de ce moment-là. Après l’attaque au napalm subie par les Sud-Vietnamiens, une foule de rescapés grièvement blessés se dirigea vers l’armada de journalistes et de photographes qui se trouvait là. Derrière l’écran de fumé que laisse apparaître le cliché du célèbre photographe, on voyait des enfants courant en pleurs devant ce dernier et parmi eux, une fillette de 9 ans, Kim Phuc, dénudée car elle s’est débarrassée de ses vêtements qui avaient pris feu.

« Cette enfant était terrorisée et hurlait de douleur car elle souffrait de graves brûlures au napalm », a précisé Nick Ut ; « cette photo témoigne de ce que tant d’autres enfants endurent à travers le monde », ajoute-t-il.

Le photographe nous déclare avoir couru pour secourir la petite Kim. « J’étais triste, choqué ; j’avais mon objectif braqué sur la fumée, je voyais des silhouettes, et au moment où j’ai pris la photo, je me demandais ce qui se passait, je n’en croyais pas ce que je voyais derrière mon appareil photo jusqu’à ce que je lève les yeux ; les gens couraient partout, je n’avais qu’elle en vue ; je ne voulais pas qu’elle meure et je voulais la sauver ; j’étais en colère et j’avais ce bébé qui agonisait entre mes mains ; j’ai pris ma voiture et on est partis à l’hôpital ».

Aujourd’hui, Kim Phuc vit au Canada ; elle a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO en 1997. Elle a été honorée lors du 40e anniversaire de la photographie qui l’a rendue célèbre. Quant à Nick Ut, il est lauréat du World Press Photo 1972.
« Je vois Kim tout le temps ; elle vient me voir en Californie et je vais chez elle au Canada ; c’est devenu comme une fille pour moi », a dit Nick Ut.

A la question de savoir ce qu’il pense de la relation qu’entretiennent le Vietnam et les Etats-Unis, il nous répond : « Aujourd’hui les deux pays entretiennent une relation stable et amicale, et j’en suis fier. D’ailleurs, je vis en Californie et je viens, chaque fois que mon planning me le permet, ici au Vietnam, et aujourd’hui je suis venu spécialement pour célébrer un grand événement, celui de la libération et de la réunification de mon pays. » 

En ce qui concerne le journalisme durant la guerre et celui pratiqué de nos jours, M. Ut insiste sur le grand changement qu’a connu celui-ci dans son pays natal : « Le journaliste Vietnamien est devenu de plus en plus indépendant ; il peut se déplacer partout dans le monde sans que cela lui pose problème ; moi j’ai assisté à ces changements, j’en ai vécu chaque étape et je dois dire que j’ai ma propre expérience qui peut en témoigner. » 

A la fin, Nick Ut a tenu à ajouter que l’Algérie et le Vietnam ont un passé similaire et a tenu à ce qu’on sache qu’il connaît l’histoire de l’Algérie et qu’il n’hésiterait pas à la visiter, car les deux peuples ont vécu le même parcours.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email