-- -- -- / -- -- --
Nationale

CATEL victime d’un vaste plan de vol à Oued S’mar

CATEL victime d’un vaste plan de vol à Oued S’mar

Le vol des câbles continue toujours à sévir. Les victimes ne sont autres que les sociétés de renoms, entre autres Sonelgaz, Algérie Télécom et la Société nationale du Transport ferroviaire (SNTA) pour ne citer que celles-ci.

Dans un communiqué rendu public, la Cellule de Communication de la Gendarmerie nationale d’Alger a dévoilé, hier, le démantèlement d’un réseau de vol des câbles à El Harrach où sept présumés trafiquants, dont une femme parmi le groupe, ont été arrêtés.

L’affaire remonte au 27 avril écoulé, explique le communiqué de la Gendarmerie d’Alger, le jour où une société publique « Catel » a été victime d’un grand vol de 16 tonnes de câbles d’une valeur estimée à 4 milliards de centimes.

Les sept voleurs qui ont participé à cet acte criminel sont tous des employés dans ladite société y compris la jeune femme, poursuit la Gendarmerie d’Alger. Ils ont été interpellés suite à une opération menée par les gendarmes de la brigade territoriale de la Gendarmerie d’El Harrach suite à l’ouverture d’une enquête. Le vol a été effectué, ajoute la Gendarmerie d’Alger, durant la nuit du 27 avril.

C’est à l’intérieur du dépôt de l’entreprise « CATEL » que les sept employés ont investi le soir pour le cambriolage. Il est situé à la zone industrielle d’Oued S’mar, explique la Gendarmerie d’Alger. Une fois leur forfait accompli, les sept employés se sont enfuis emportant les 16 tonnes dissimulées dans deux camions de l’entreprise avant d’atteindre un autre dépôt sis dans la localité des Eucalyptus qui appartient à l’un des sept présumés.

Le lendemain, le responsable de l’entreprise s’est déplacé au siège de la Gendarmerie d’El Harrach afin de signaler le vol par effraction du dépôt. Une plainte contre « x » a été déposée par ledit responsable étant donné que le cambriolage s’est produit le soir, au moment où les agents de sécurité étaient absents.

Les investigations menées par les gendarmes de la brigade d’El Harrach ont abouti à l’identification des auteurs du vol, et ce, en l’espace d’un temps record, a indiqué la Gendarmerie dans son communiqué. Ledit communiqué a noté que, les sept présumés auteurs sont les nommés, Z. M, B. A, B. T, Kh. L, B. M, H. T et H. D. 

Leur plan diabolique date depuis des mois. Ceci dit, ils ont cependant planifié le vol des câbles et ils ont aussi trouvé déjà un client intéressé par leur achat, suite aux aveux des présumés faits aux gendarmes enquêteurs de la brigade d’El Harrach. Ils ont été présentés hier devant le procureur de la République prés la Cour d’El Harrach où ils ont été mis sen prison pour appartenance à un groupe de malfaiteurs et vol, par effraction, des câbles. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email