-- -- -- / -- -- --
Nationale

Cap sur l’invention et la ressource humaine

Cap sur l’invention et la ressource humaine

« En avant toute pour l’invention et la ressource humaine « , tel est le principal slogan qui se semble se dégager de la manifestation intitulée « Carrefour national du jeune scientifique et du jeune inventeur » laquelle se déroule à Tizi-Ouzou du 2 au 7 du mois en cours.

A ce rendez-vous éminemment scientifique, organisé sous l’égide du ministre de la jeunesse et des sports et du wali de Tizi-Ouzou et abrité par l’espace de la maison de la culture Mouloud Mammeri, ont pris part plusieurs wilayas
du pays.

Il s’agit entre autres, en sus évidemment de la wilaya de Tizi-Ouzou, de Médéa, Tébessa, Blida, Bordj-Bou-Arreridj, Oum-El-Bouaghi, Bouira, Aïn-Salah, Skikda, Guelma, Jijel, Biskra, Khenchla, Chlef, Boumerdès, sétif, Alger, Tlemcen et Illizi. Chacune de ces wilayas est représentée par sa jeune équipe de scientifiques et d’inventeurs.

Le public tizi-ouzien, nombreux à cette manifestation malgré une forte chaleur, a pu découvrir que malgré les apparences, l’Algérie est loin d’être à la traîne en matière d’invention dans les différents segments technologiques et mécaniques. En effet, il y va de l’aéronautique jusqu’à la biologie marine via l’astronomie. Les petits secrets de l’astronomie ont été de l’apanage des jeunes exposants des Hauts-Plateaux (Sétif).

L’aéronautique a été de l’apanage de l’équipe algéroise. La biologie marine a été de l’apanage des jeunes scientifiques de Boumerdès, plus exactement de la région de Dellys. L’électricité et son aspect d’énergie renouvelable sous la forme des panneaux solaires ont été aussi mis en évidence.

A noter que ce sont là que quelques exemples cités. Car beaucoup d’autres segments relevant de la haute technologie et en parfaite adéquation avec l’économie ont été mis en évidence à la curiosité scientifique et intellectuelle. En effet, nos jeunes scientifiques et inventeurs ont été nombreux à exposer et à démontrer leur réel savoir-faire.

En définitive, cette manifestation n’est qu’une autre occasion de prouver que les capacités nationales en matière de savoir-faire scientifique et technologique ne relèvent pas de l’utopie.

Il reste au politique d’avoir le courage de s’y impliquer comme l’exige l’intérêt de la nation. Hélas, le personnel politique n’a pas donné, hier, la preuve que ce dossier « science et technologie « le concerne directement. Et pour preuve : pas un des quinze députés que compte la wilaya de Tizi-Ouzou n’a osé pointer son nez dans l’espace de la manifestation. Aucun responsable politique non plus n’a jugé utile de faire le déplacement sur les lieux de la manifestation ne serait-ce que pour avoir une petite idée sur le niveau national de sciences.

Une telle réalité doit nous rappeler dès lors que ce n’est certainement pas sur les hommes et les femmes ne sachant conjuguer le verbe qu’à l’occasion des élections qu’il faut compter pour propulser l’Algérie aux rangs des grandes nations.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email