-- -- -- / -- -- --
Nationale

Cannabis: 20 ans de prison pour un cultivateur

Cannabis: 20 ans de prison pour un cultivateur

Un cultivateur de cannabis et ses complices ont écopé 20 ans de prison ferme ce mardi au tribunal d’Oum El-Bouaghi.  Le mis en cause cultivait cette drogue à l’intérieur d’une propriété individuelle dans la localité de Souk Naamane dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi.
Affligés, les parents du principal mis en cause n’ont pas pu retenir leur chagrin à l’annonce de la peine. Pleurs et cris ont meublé le hall du tribunal à la sortie de la salle d’audience.

L’affaire remonte au mois de mars dernier, lorsque sur la base d’une instruction les enquêteurs de la  police judiciaire ont découvert  au cours d’une perquisition d’une maison individuelle à Souk Naamane, un champ de cannabis cultivé dans le jardin de la propriété.
Au total 68 plantes du chanvre ont été découvertes par les policiers au cours de leurs investigations. Une paire de jumelles et du matériel informatique à travers lequel  le principal mis en cause suivait des vidéos didactiques sur l’agriculture du produit prohibé diffusé pour la plupart d’entre elles par des internautes marocains versés dans la filière.
De la plantation des graines jusqu’à la cueillette des végétaux murs, le prévenu pouvait suivre toute l’évolution et la croissance des plantes à l’intérieur de son jardin. D’autant que l’expertise à laquelle ont été soumises ces dernières avait confirmé qu’il s’agissait bel et bien de cannabis.

Lors du procès, les deux coaccusés ont tenu des propos contradictoires et incohérents, les mêmes d’ailleurs mentionné dans le renvoi de rôle établi par la police judiciaire et le magistrat instructeur.

Le principal accusé était aussi poursuivi dans cinq autres affaires liées dans leur majorité au trafic de cannabis.

Au cours de son intervention, le procureur avait qualifié l’affaire de très grave dans la mesure où, a-t-il dit « le produit est ensuite diffusé dans le milieu des jeunes est à l’origine de nombres de crimes qui souvent coute la vie à des innocents. Durant son réquisitoire le représentant  du parquet a  requis la peine maximale, soit la perpétuité pour les deux mis en cause.

Alors que leurs avocats respectifs avaient pour leur part demandé une réduction de la peine en raison de l’âge, relativement jeune  des deux prévenus.

Ils seront condamnés à  20 années de réclusion alors que le troisième prévenu écopera d’une année.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email