-- -- -- / -- -- --
Nationale

Canicule: Rush sur les climatiseurs

Canicule: Rush sur les climatiseurs

Le marché des climatiseurs explose ces derniers jours, période de canicule. Selon la météo, de grandes chaleurs sont attendues pour le début du mois d’août.

D’où le rush sur les magasins d’électroménager pour l’achat d’un climatiseur, et obtenir ainsi du bien-être grâce à l’air conditionné. C’est devenu nécessaire, crient à l’unisson nos interlocuteurs. Hier mardi, il y a avait bousculade devant les magasins de produits électroménagers à El Hamiz. Cette zone de commerce est en effet très fréquentée à cause des prix abordables. Les climatiseurs sont mis en vitrine pour être plus visibles. C’est l’image qui caractérise le marché d’El Hamiz. Le climatiseur demeure le produit phare.

Il domine l’espace et s’impose de plus en plus dans les ventes. L’autre image très visible dans ce grand marché est le nombre important de camions stationnés pour la livraison de la marchandise. « Tous les jours nous recevons un nombre très important d’acheteurs ; souvent ils font un tour dans les lieux pour repérer les bons prix. Et actuellement ce sont les climatiseurs et les ventilateurs qui se vendent le plus », nous indique Hamid, vendeur dans un grand magasin d’électroménager à l’entrée du Hamiz, cette localité commerçante située à 20 km à l’est d’Alger, juste avant Rouiba. Et d’ajouter : « La climatisation est devenue accessible à toutes les classes sociales, sachant que les prix de vente d’un climatiseur varient entre 24 000 et 63 000 DA, en fonction de la marque et des options offertes ». Il faut savoir que les Algériens ne s’empêchent pas de recourir aux climatiseurs chaque été.

Des offres de marques fabriquées localement constituent l’essentiel du « parc » national des climatiseurs. Certaines sociétés de production locales proposent par ailleurs des « packs » complets composés d’une machine à laver, d’un réfrigérateur, d’un un téléviseur LED 32’’ avec un démodulateur intégré, et l’incontournable climatiseur de 12000 BTU. Le tout est proposé à environ 150 000 DA. « Tant que le climatiseur figure dans la liste, nous sommes preneurs. Etre dans la fraîcheur chez soi en cette période caniculaire n’a pas de prix », nous confient Nadir et Célia, un jeune couple qui s’apprête à convoler en justes noces dans 15 jours.

Nous avons rencontré aussi des citoyens dont le revenu mensuel n’atteint guère 25 000 DA mais qui se disent résolus à acheter « au moins » un ventilateur. « J’ai pris un ventilateur pour cette année mais je compte épargner pour acheter un climatiseur l’été prochain inchaallah », nous confie Rabéa, femme au foyer qui accompagnait son mari retraité, un ex-employé municipal. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email