CAN 2023 (reportée à 2024) et tirage probable pour l’Algérie : Un groupe de la mort dans l’air ? – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

CAN 2023 (reportée à 2024) et tirage probable pour l’Algérie : Un groupe de la mort dans l’air ?

CAN 2023 (reportée à 2024) et tirage probable pour l’Algérie : Un groupe de la mort dans l’air ?

La date du tirage au sort de la CAN 2023 est connue ! Ce sera le jeudi 12 octobre à Abidjan. Ce jour-là, l’équipe nationale d’Algérie connaîtra ses adversaires de la phase de poules et passera à l’essentiel : la préparation de ce prestigieux tournoi et l’ambition de refaire le coup de 2019 en Egypte.

Alors que la Coupe d’Afrique des Nations 2023 arrive à grands pas (elle est prévue du 13 Janvier au 11 Février en Côte d’Ivoire), les 24 équipes nationales qui disposent désormais du ticket qualificatif attendent avec impatience de connaître leurs adversaires en phase de groupes. Pour ce faire, chacune des nations participantes figure dans un chapeau déterminé en fonction de son statut en Afrique.

La procédure de tirage au sort des groupes repose, comme on le sait, sur l’Article 12 du règlement de la compétition. Selon cet article, le tirage des équipes dans les groupes est basé sur le classement officiel de la FIFA publié généralement juste avant le tirage au sort. Chaque chapeau contient ainsi un groupe de sélections ayant un niveau de classement similaire. Lors de l’opération du tirage au sort, une équipe est tirée de chaque chapeau pour former un groupe.

L’objectif de cette méthode est d’assurer un certain équilibre et une répartition équitable des équipes dans les groupes, en évitant par exemple que des grosses formations se retrouvent toutes dans le même groupe, ce qui rendrait la compétition moins juste et surtout moins attractive. Nous vous en donnons la composition : Dans le Chapeau 1, nous retrouvons inévitablement du lourd avec, par exemple, la Côte d’Ivoire en tant que pays hôte, le Sénégal en tant que tenant du titre, ainsi que d’autres puissances footballistiques du continent telles que le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et l’Égypte.

Dans le Chapeau 2 sont versées des équipes telles que le Nigeria, le Cameroun, le Mali, le Burkina Faso, le Ghana et l’Afrique du Sud, toutes ayant pu aspirer sans surprise au N°1. Le Chapeau 3 rassemble des équipes comme la RD Congo, le Cap-Vert, la Guinée, la Zambie, la Guinée équatoriale et la Mauritanie.

Enfin, le Chapeau 4 inclut des équipes telles que la Guinée-Bissau, le Mozambique, la Namibie, l’Angola, la Gambie et la Tanzanie. Face aux ogres du deuxième chapeau et ses nombreuses équipes de talent dans le restant de cette composition, les « Fennecs » croisent, comme les autres potentiels favoris, les doigts avec les risques encourus de faire partie du groupe de la mort. En effet, l’Algérie pourrait se retrouver dans une position délicate qui pourrait compliquer sa mission, voire sa campagne, pour réaliser les objectifs et les rêves d’un troisième sacre africain. Dans le pire des cas, les « Verts » pourraient retrouver le Nigéria (Pot 2), la Guinée (Pot 3) et la Gambie (Pot 4).

D’autres équipes coriaces sont aussi de la partie telles que le Cameroun (Pot 2), le Congo RDC (Pot 3) et la Tanzanie (Pot 4). À l’opposé, les hommes de Belmadi pourraient aussi bénéficier d’un tirage très clément, sinon favorable pour rééditer le triomphe de 2019 en Égypte. Effectivement, un tel tirage n’est pas à écarter, le groupe le plus abordable pour « El Khadra » pourrait se composer de : L’Afrique du Sud (Pot 2), Cap Vert (Pot 3) et la Namibie (Pot 4). Rendez-vous le 12 du mois prochain.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email