-- -- -- / -- -- --
Sports

CAN 2017 : Les Fennecs sur du velours

CAN 2017 : Les Fennecs sur du velours

Quarante-huit heures après la grosse désillusion née de la non-attribution de l’organisation de la CAN 2017 à l’Algérie, les esprits sont tournés maintenant vers le groupe « J » où les Verts vont évoluer aux côtés de l’Ethiopie de nouveau sur le chemin d’El Khadra, le Lesotho et les Seychelles. Un tirage au sorte de l’avis de tous (largement à la porté) Du coach Christian Gourcuff et sa bande pour composter leur billet pour le prochain rendez vous continental au Gabon en 2017.

Les éliminatoires seront disputées de la mi-juin 2015, à début septembre 2016, par les 52 pays répartis dans 13 groupes de 4 équipes où les premiers et les 2 meilleurs deuxièmes, à l’exception du groupe I où figure le pays hôte, seront présents au Gabon.

Des 13 poules, 2 s’annoncent relevées, à savoir : le groupe G avec le Nigeria et l’Egypte et le groupe M avec le Cameroun et l’Afrique du Sud, soit 4 équipes qui ne sont plus à présenter et qui se livreront un duel, sans merci pour terminer en tête.

La CAF, ayant introduit une nouvelle donne, le pays organisateur devant prendre part, pour la première fois, aux phases qualificatives, les différentes confrontations du Gabon dans le groupe I aux côtés des équipes de la Côte d’Ivoire, du Soudan, de la Sierra Leone et le Gabon sont considérées comme des matches amicaux et ne sont pas comptabilisées.

La Confédération africaine de football s’est calquée sur l’UEFA pour son système de qualifications à la Coupe d’Afrique. Cette solution, qui permet à l’instance d’impliquer les 54 fédérations affiliées (en fait 52 suite au forfait de l’Érythrée et la Somalie), offre des oppositions d’un niveau inégal. Alors que pour la précédente CAN, la densité des groupes était moindre, cette pré-compétition offrait un réel attrait, même si chaque groupe délivrait deux places qualificatives.

Passer de 7 groupes à 13 dilue forcément l’intérêt des éliminatoires, et, en examinant le tirage de mercredi, seuls quatre groupes semblent indécis pour désigner le premier (E, F, G, M). Si l’on devait décerner la palme du groupe le plus déséquilibré (pour ne pas dire facile), c’est celui ou évoluera l’Algérie, qui serait désigné. Petite revue des adversaires de l’Algérie. Sans contester l’adversaire principal et cela sans faire injure aux deux autres équipes. Les Walya, lors des dernières qualifications, ont été joueurs et n’ont malheureusement pas fait le plein à domicile.

En revanche, l’extérieur, ils ont toujours marqué, s’offrant le luxe de battre le Mali à Bamako pour se relancer dans la qualification lors de l’ultime journée. Placé dans le groupe C des éliminatoires de la CAN 2015, le Lesotho a fini dernier avec deux points glanés à domicile face au Gabon et l’Angola. Sa dernière victoire remonte aux préliminaires des éliminatoires de la CAN 2015, lorsqu’il avait battu en juillet 2014 le Kenya, 1 à 0 à domicile.

Les Pirates n’ont jamais participé à une phase finale. Ils disputent leurs rencontres au Stade Linité, doté de 10 000 places, construit en 1992 et modernisé en 2007, il est situé à Victoria. Leurs principaux faits d’armes sont deux victoires à domicile face à l’Érythrée et le Zimbabwe lors des qualifications à la CAN 2004.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email