-- -- -- / -- -- --
Sports

CAN 2017/ Groupe D : C’est dans la poche pour le Ghana

CAN 2017/ Groupe D : C’est dans la poche pour le Ghana

Les Black Stars du Ghana ont rejoint samedi en fin d’après-midi à Port-Gentil, le Sénégal en quarts de finale de la CAN Total, Gabon 2017.

Ils ont signé devant le Mali leur deuxième victoire en deux matches. André Ayew avait marqué le but de la victoire contre l’Ouganda. Et contre le Mali, ils se sont encore satisfaits d’u service minimum avec un but d’Asamoah Gyan, son douzième en Coupe d’Afrique des Nations.

Ce fut un match entre la petite souris ghanéenne et le gros matou malien, la finesse de la première, la puissance du deuxième. Pendant toute la seconde période on avait cru que les Maliens allaient refaire leur retard. Ils ont eu des occasions qu’ils ont constamment gâchées alors que les Ghanéens n’en avaient pas eu besoin de beaucoup pour faire la différence.

La plus importante, un centre de Jordan Ayew, littéralement déposé sur la tête d’Asamoah Gyan en pleine surface (1-0, 20’). Une reprise percutante qui laisse Ouumar Sissoko de marbre. Encore une fois Christian Atsu sur le côté droit se montra très percutant, déroutant pour ses adversaires mais l’efficacité n’était pas au rendez-vous.

Si les Ghanéens avaient bien fait circuler le ballon, les Maliens s’étaient probablement tromper d’heure. Sermonnés ou réveillés dans les vestiaires par Alain Giresse, ils se montraient bien plus entreprenants au début de la seconde période, multipliant les incursions dans la défense ghanéenne qui ne s’affolait pas. Le milieu de terrain et l’attaque ghanéenne étaient rentrés dans leur petit trou de souris, laissant l’orage passer.

Les Maliens devaient baisser de pied dans le dernier quart d’heure, gâchant leur meilleure chance d’égaliser en toute fin de rencontre sur une superbe reprise instantanée de Kalifa Coulibaly bien bloquée par Razak Braimah.

La souris avait longtemps été taquinée par le chat mais c’est elle qui en fin de course gagna la bataille. Quoi qu’il advienne dans le second match entre l’Egypte et l’Ouganda, les Aigles du Mali auront l’obligation absolue de battre l’Ouganda dans leur dernier match mercredi 25 janvier à Oyem.

Avram Grant (sélectionneur du Ghana)

Je suis heureux de cette victoire et je remercie les joueurs d’avoir réussi à tenir le résultat après la mi-temps. Nous n’avions pas l’intention de nous reposer après la pause mais nous avons subi le jeu. Notre première période a été bien meilleure que la seconde. Nous avons marqué et nous aurions pu faire plus dans la première période.

Nous avons six points, nous avons joué un bon match et nous nous sommes qualifiés. Baba Rahman nous a envoyé un message touchant avant le match et nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Alain Giresse (sélectionneur du Mali)

Chaque entraîneur est responsable des résultats de son équipe. La défaite d’aujourd’hui est de ma faute et j’en endosse toute la responsabilité. Mes joueurs n’ont pas de problème de confiance, mais la plupart d’entre eux manquent d’expérience.

Aujourd’hui, il était facile de produire une équipe très jeune, mais c’était un risque face à une équipe comme le Ghana. Je sais que l’expérience viendra avec le temps.Nous avons de belles occasions dans la seconde partie du match, mais nous n’avons pas réussi. Maintenant il faut oublier cette défaite et se concentrer sur le prochain match contre l’Ouganda.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email