-- -- -- / -- -- --
Sports

CAN 2015 : Les Verts dos au mur face au Sénégal

CAN 2015 : Les Verts dos au mur face au Sénégal

C’est clair qu’après leur cruelle défaite concédée dans les temps additionnels d’une partie à mettre aux oubliettes, les Verts n’ont plus le choix désormais que de se surpasser lors de leur dernière sortie dans ce groupe C face au Sénégal.

Seule la victoire comptera et pas de place pour les calculs d’épiciers. Impardonnable cette erreur défensive de l’axe centrale et notamment celle de Medjani qui avait pourtant jusque-là fait de son mieux pour tenir au respect les Ghanéens sur les balles aériennes surtout.

Personne ne s’attendait à un tel scénario catastrophique à quelques secondes seulement où un match nul aurait mis les Fennecs à l’abri pour la suite afin de voir la confrontation contre le Sénégal avec plus de sérénité. Un but assassin de Gyan Assamoah qui vient tout remettre en cause et compliquer d la situation des Verts pour la qualification au second tour.

Le malheur des Uns fait forcement le bonheur des autres et c’est le cas de le dire pour les Ghanéens qui se retrouvent dans une position plus confortable en se remettant en course pour l’une des deux places alors qu’ils avaient déjà un pied en enfer. Le hold-up parfait qui pour les camarades du toujours jeune et inusable Gyan Assamoah, à peine remis d’une maladie grave qui l’a cloué au lit plusieurs jours, à savoir la malaria.

Si les changements effectués par le technicien français ont quelque peu instauré de l’équilibre, cette fois, à l’équipe et une certaine satisfaction, notamment au milieu de terrain, le résultat en revanche aura été très décevant et risque de porter un vrai coup au moral des joueurs. Désormais, l’équation est simple pour l’Algérie : gagner le prochain match face au Sénégal avec le plus grand nombre de buts possibles pour assurer la qualification.

Même le match nul serait préjudiciable pour l’EN et qualifierait directement le Ghana, sauf si ce dernier venait à perdre son dernier match devant l’Afrique du Sud, ce qui n’est pas évident. C’est dire que les hommes de Christian Gourcuff auront à disputer le match le plus dur et le plus stressant le 27 janvier prochain sur le nouveau stade de Malabo, face aux Lions de la Téranga (19h00), où seule la victoire compte. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email