Campagne moisson-battage à Béjaïa : Une récolte provisoire de 68 000 quintaux de céréales   – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Campagne moisson-battage à Béjaïa : Une récolte provisoire de 68 000 quintaux de céréales  

Campagne moisson-battage à Béjaïa : Une récolte provisoire de 68 000 quintaux de céréales  
Des terres arables qui vont s'agrandir

Une récolte de 68 000 quintaux de céréales : blé et orge a provisoirement, été enregistré par la direction de services agricoles de de la wilaya de Béjaïa.

Le chiffre a été communiqué, ce samedi, par le directeur de wilaya des services agricoles (DSA) M. Khaled El-Aïd sur la Radio Soummam. Il dira: «la campagne de moisson-battage se poursuit toujours dans quatre subdivisions agricoles en l’occurrence celles de Seddouk, Kherrata, Amizour et El- Kseur et devrait être bouclée vers le 25 du mois courant».

Et les prévisions devraient atteindre dépasser les 70 000 quintaux cette année. Selon les prévisions établies auparavant, une récolte de 131.000 quintaux de blé et d’orge était attendue au terme de l’actuelle campagne de moisson-battage, selon les prévisions de la direction des services agricoles qui a établi ce niveau de rendement sur la base des résultats obtenus depuis son ouverture à la mi-juin dernier. Il faut noter que le taux d’avancement de la campagne est d’environ 85 % et la superficie à récolter est estimée à environ 5000ha.

Pour rappel, l’an dernier 66 000 quintaux de céréales avaient été récoltés au terme de la campagne de moisson battage. Le rendement cette année est supérieur à celui de l’année d’avant en dépit de la sécheresse qui traverse la wilaya. Il faut noter qu’il y a un léger retard dans la campagne de moisson cette année du fait que les 08 moissonneuses batteuses étatiques n’arrivent pas, à assurer, à elles seules, la campagne entière sachant, que les 32 moissonneuses- batteuses privées de la wilaya sont en exercice dans les wilayas limitrophes dont Sétif et Borjd Bou-Arrarédj.

Cela a, évidemment, pénalisé la wilaya qui n’a pas encore bouclé sa campagne. Cette situation n’est pas sans influer sur le rendement dont la qualité et l’état des céréales qui sont exposés aux pluies, l’humidité et le soleil, des aléas qui favorisant la détérioration des graines d’autant que parfois les céréales sont exposées à des maladies avant leur battage car certains graines ne sont pas totalement remplies à cause du manque d‘eau et elles sont souvent fragiles aux aléas climatiques. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email