-- -- -- / -- -- --
Nationale

Campagne d’abattage de chiens errants à Tamda

Campagne d’abattage de chiens errants à Tamda

Agissant dans le cadre de la préservation et de la protection de la santé publique, les services d’hygiène de la commune de Ouaguenoun, appuyés par les éléments de la sûreté de daïra, ont organisé hier, dans la matinée, une vaste campagne d’abattage de chiens errants au niveau de Tamda, localité signalée depuis longtemps comme étant unfoyer important de canidés errants et dangereux.

Selon des sources locales, plus d’une quinzaine de chiens errants ont été abattus. Cette opération a été ressentie comme un grand soulagement par la population de Tamda qui a longtemps souffert de la menace que représentaient ces animaux sans maîtres. Il faut relever cependant que Tamda n’est pas la seule localité à subir les désagréments causés par ces chiens errants dont le nombre ne cesse d’augmenter. Au niveau de la commune de Tizi-Ouzou, pour ne la citer que comme exemple, beaucoup de villages souffrent de la présence massive de ces canidés errants.

Le pire a été signalé du côté du grand village de Redjaouna. Plusieurs meutes de chiens osent s’aventurer même dans les jardins et vergers pourtant non loin des habitations. Par ailleurs, plusieurs témoignages corroborants font état de l’existence à présent de chiens issus d’un croisement avec des chacals. Notons enfin que ces chiens errants signalés à Redjaouna et les alentours, et probablement ailleurs, manifestent une agressivité à l’endroit de l’homme.

En général, un chien errant fuit l’homme si celui-ci le menace ne serait-ce que verbalement. Or, ce n’est aucunement le cas chez cette nouvelle espèce de canidés errants. Devant l’insistance de l’homme sur le périmètre de ce qu’ils considèrent comme « leur territoire », ils montrent leurs crocs en signe d’attaque. Un tel comportement n’existe que chez les animaux sauvages qui obéissent à leur instinct de survie ou tout simplement de mainmise sur un territoire. En définitive, il serait souhaitable que les autres communes de la wilaya de Tizi-Ouzou imitent celle de Ouaguenoun pour préserver et protéger la santé publique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email