Caisse nationale des retraites: L’Etat a déboursé 600 milliards de dinars entre 2020 et 2023 – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Caisse nationale des retraites: L’Etat a déboursé 600 milliards de dinars entre 2020 et 2023

Caisse nationale des retraites:  L’Etat a déboursé 600 milliards de dinars entre 2020 et 2023
CNR Blida

Le Trésor public et les organismes de sécurité sociale ont contribué au financement de la Caisse nationale des retraites (CNR) avec un montant de 600 milliards de dinars au cours de la période 2020-2023. C’est ce qu’a indiqué, ce samedi à Alger, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb.

S’exprimant à l’occasion de l’ouverture des travaux de la rencontre nationale des directeurs des agences locales de la CNR, le ministre a, d’emblée, salué les efforts déployés par l’Etat pour la prise en charge des retraités et de leurs ayants droit. Il a toutefois appelé les responsables présents à cette rencontre à redoubler d’efforts pour l’amélioration de la qualité des services de la CNR.

M. Bentaleb a ainsi souligné l’importance de l’accélération du processus de numérisation et de rechercher des moyens innovants pour gérer les services de sécurité sociale, soulignant qu’« actuellement, cette étape est devenue plus que nécessaire ».

Insistant sur le fait que son département œuvre sans relâche à contrer la bureaucratie et s’efforce à contribuer au développement de l’environnement numérique national, il assure que « la Caisse des retraites a pris l’initiative de lancer 12 plates-formes numériques et une application permettant aux retraités de mieux comprendre les procédures et le suivi du versement de leur pension ».

Le ministre a estimé que la mise en place d’un portail électronique dédié à l’adhésion volontaire des membres de la communauté nationale à l’étranger au système national de retraite reflète le souci de l’Etat de protéger la communauté nationale à l’étranger et de renforcer ses liens avec la mère patrie.

Le premier responsable du secteur a tenu à mettre en exergue la forte volonté de l’Etat d’offrir « une prise en charge optimale des retraités et des ayants droit », et ce « en reconnaissance de leur grande contribution à l’édification des institutions, à l’éducation des générations et au développement de l’économie nationale ».

Il a, dans ce sillage, rappelé que le chef de l’Etat a ordonné l’augmentation du seuil minimum de la pension de retraite à 15 000 DA pour ceux qui percevaient une pension inférieure à 10.000 DA et de 20 000 DA pour ceux qui percevaient une pension de 15 000 DA. Il a ajouté que cette hausse a bénéficié à environ 3,8 millions de retraités.

En conclusion à son intervention, le ministre a affirmé que le défi de l’équilibre financier de la CNR est réalisable grâce à une vision globale et à la mobilisation de toutes les énergies humaines et des capacités financières du secteur.

Pour rappel, M. Bentaleb avait indiqué, au mois de septembre, que le déficit de la CNR « passera de l’orange au vert dans les plus proches délais ». Le ministre a affirmé que le déficit enregistré par la caisse est « temporaire » et nullement « chronique car il existe des indicateurs positifs sur le renforcement du système de sécurité sociale ». Toutefois, il a exhorté les responsables du secteur à tout mettre en œuvre pour éliminer le déficit le plus rapidement possible et permettre ainsi à la CNR de rétablir son équilibre financier, et ce notamment à travers l’élargissement des cotisants, par le renforcement du contrôle et du recouvrement ainsi que le soutien à la création de start-up qui ont un fort potentiel de création d’emploi.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email