-- -- -- / -- -- --
Sports

Ça passe ou ça casse pour Gourcuff

Ça passe ou ça casse pour Gourcuff

La sélection nationale de football, qui a repris difficilement les entraînements après sa décevante et surprenante défaite enregistrée contre la Guinée vendredi soir au stade du 5 Juillet, sera de service ce soir pour une autre joute amicale contre un adversaire encore plus coriace, le Sénégal.

Une sélection nationale des Lions de la Terrengua avide de prendre sa revanche sur un adversaire qui lui a barré la route du second tour lors de la dernière CAN 2015 en Guinée-Equatoriale. C’est dire ce qui attend les Verts qui espèrent se refaire une santé et surtout se réconcilier avec le public du 5-Juillet, qui les a « copieusement » sifflés après la fin du match contre la Guinée. Un retour dans le temple du football national complètement raté, qui a mis le coach national, une nouvelle fois dans une situation des plus embarrassantes.

Le Merlu des Verts après une journée de repos accordée à ses éléments, a repris le travail avec un tout autre discours pour secouer le cocotier. Les vingt et un joueurs sur les vingt-quatre ayant pris part au stage avant le match contre la Guinée sont condamnés, du coup, à se racheter voire à se transcender dans l’arène de cette enceinte sportive que tout le monde se plaît à comparer au tribunal et de son exigeant public du 5-Juillet. Un public qui ne pardonnera plus la moindre défaillance ou le moindre échec de cette sélection aux deux visages.

Il reste cependant à craindre que le 12e homme des Fennecs ne fasse le déplacement en force pour montrer toute sa déception après la piète prestation des capés de Christian Gourcuff. L’autre raison qui pourrait pousser le public à s’abstenir de faire le déplacement au stade est cet horaire fixé pour ce match, lequel n’arrange pas tout le monde vu l’absence des moyens de transport.

Cela dit et face à l’obligation de résultat pour chasser le doute et repartir d’un bon pied pour attaquer en toute sérénité cette rencontre qui se profile en point de mire face à la Tanzanie pour les éliminatoires du Mondial 2018, Gourcuff a recadré tout son monde pour le préparer à affronter le Sénégal avec un moral de conquérant pour cette opération de rachat Gourcuff reconnu que beaucoup de travail l’attend et n’ignore pas que l’adversaire de ce soir est considéré par tous les spécialistes comme étant plus fort que la Guinée.

D’où l’obligation, pour lui et ses pairs, de revoir ces choix quant à la composante qui devrait être aligné pour laver l’affront subi contre les Guinéens.

Ce sera donc une équipe conquérante contre le Sénégal qu’il va falloir aligner sans Faouzi Ghoulam, suspendu et donc libéré au même titre que les deux Usmistes Zemmamouche et El-Orfi. Les Fennecs, qui se sont entraînés hier au stade du 5-Juillet à l’heure du match, devraient se présenter ce soir face au Sénégal avec un onze assez remanié par rapport à celui aligné contre la Guinée.

Le technicien français l’a d’ailleurs lui-même annoncé juste après la rencontre contre la Guinée, précisant que des changements doivent non seulement toucher le onze de départ mais également le schéma tactique. 

Des joueurs comme Boudebouda, qui n’a pas été libéré par Gourcuff pour rejoindre l’USMA comme ses coéquipiers du même club, ainsi que Belkraoui et Bounedjah seraient partant d’entrée tout comme le stratège Brahimi. Ziti est aussi attendu dans le onze rentrant de mardi prochain sauf idée contraire du coach des Verts, qui doit attendre les derniers moments pour faire son choix définitif.

Tahrat, Hachoud ou encore Abid qui n’ont pas répondu aux espoirs placés en eux contre la Guinée, ne devraient pas se faire trop d’illusion pour commencer la partie. En face, les Lions de la Terrenga sous la houlette d’Aliou Cisse et le revenant Mohamed Diamé, ont débuté leur stage à Dakar, avant de rejoindre Alger.

Ils comptent bien, eux aussi, se rassurer avant leur match des éliminatoires pour la coupe du monde 2018 et surtout prendre leur revanche après leur défaite en CAN 2015 contre l’Algérie, et qui leur est resté en travers de la gorge.

Pour rappel l’arbitrage de cette rencontre sera assuré par le trio nigérien composé de Gommo Daouda assisté de Yahaya Mahamadou et Ibrahim Bakoyé. Enfin, signalons d’après quelques échos recueillis que le président de la FAF, que Mohamed Raouraoua, aurait entamé les démarches pour un éventuel retour de l’équipe nationale au stade Mustapha-Tchaker de Blida, dont la pelouse est dans un mauvais état. Raouraoua a critiqué l’éclairage du stade du 5-Juillet et a considéré que la pelouse était grasse. 

Ce que réfute la direction du stade, promettant ainsi de meilleures conditions pour le match amical de demain entre Algérie et le Sénégal. Aussi, l’attitude du public envers les joueurs et le sélectionneur national, après la défaite contre la Guinée, est l’une des autres raisons qui ont poussé le boss à songer sérieusement à retourner à Blida où les Fennecs se sentent mieux et ont trouvé leurs repères. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email