-- -- -- / -- -- --
Nationale

Briqueterie Soummam : Les travailleurs exigent la relance des activités

Briqueterie Soummam : Les travailleurs exigent la relance des activités

Les cinquante travailleurs de la briqueterie Soummam d’Amizour (Sarl-NBS), ont observé, jeudi dernier, un rassemblement de protestation devant le siège de la mairie de la municipalité.

Ils ont une nouvelle fois réitéré leur revendications qui consistent en la réouverture de la briqueterie et le versement de leurs arriérés de salaires.

Cette unité a été « illégalement » fermée depuis plus de cinq mois « en violation de la législation du travail », selon les travailleurs. Selon ces derniers, « aucune fermeture n’est autorisée sans dépôt préalable de bilan et sans consultation du partenaire social ».

Le patron de cette unité a été autorisé de procéder à l’extension de son entreprise et la modernisation des équipements. Et un accord a été signé, en date du 12 octobre 2012, avec la section syndicale afin d’accepter de renoncer à la demande d’augmentation des salaires pour pouvoir relancer les activités de l’unité et, par ricochet, éviter un plan social qui menacerait les 50 emplois qu’elle offre. Proposition bien accueillie par les travailleurs qui ne demandaient qu’à sauvegarder leurs emplois en ce temps de crise.

Cependant, aucun mot de cet accord n’a été respecté par l’entrepreneur qui a mis la clé sous le paillasson et disparu, sans laisser de trace depuis des mois, laissant les travailleurs livrés à eux mêmes, sans aucune indemnisation à ce jour. En novembre dernier (2014), une délégation de travailleurs a été reçue lors d’un rassemblement tenu devant le siège de la wilaya, par le wali et le président de l’APW à qui un dossier sur cette affaire a été remis. Jeudi dernier, les travailleurs de la briqueterie ont réitéré leur engagement à « poursuivre » leur lutte pour la réouverture de l’usine et le versement de leurs salaires. 
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email