-- -- -- / -- -- --
Sports

Bravo l’Entente et bonne fête de l’Aïd

Bravo l’Entente et bonne fête de l’Aïd

La formation de l’ES Sétif a remporté avec brio les trois points de la rencontre disputée dans la soirée de vendredi contre le Ahly Benghazi, pour le compte de la 4e journée de la Ligue des champions d’Afrique de football (Gr. B). Une rencontre disputée au stade

Chadli-Zouiten (Tunis) devant seulement une poignée de supporters. Ce sont les autorités du ministère tunisien de l’Intérieur qui ont pris cette décision, et ce pour des raisons sécuritaires.

Il faut dire que les gars des hauts plateaux ont travaillé dur depuis le début du mois de juillet pour préparer cette rencontre et venir à bout de cette solide formation libyenne, volontaire à souhait. Les Noir et Blanc qui ont pris, l’avantage à la 18e minute, suite à une belle frappe croisée de Belaameiri (son troisième but dans cette phase de poule) grâce à une passe lumineuse de Younès, ont eu à subir ensuite une forte pression de la part de l’adversaire.

Force est de reconnaître que ce dernier a su se créer plusieurs occasions de scorer. Il a néanmoins buté sur un Belhani, impérial pour l’occasion. Le portier ententiste a en effet, repoussé de très belles actions notamment celles du dangereux Sadomba à la 37’ et de l’attaquant Hamed Tayeb à la 44’. En seconde période, les camarades du revenant Malik Ziyaia ont certes continué à contrôler le match, mais ont eu à subir lourdement le spectre du scénario du match aller disputé à Sétif. Pour rappel au stade du 8-Mai 45, l’ESS menait au score (1 à 0) depuis la 44e minute, avant d’être malheureusement rattrapée à la 91’+2. Mais cette fois-ci, ce sont les Sétifiens qui ont surpris leurs adversaire de Benghazi en ajoutant un somptueux but de la tête dans le temps additionnel (90′+2′), et ce par l’entremise de Sofiane Younès. L’ex-Harrachi inscrit ainsi son tout premier but sous le maillot de l’Entente de Sétif. En fait, en alignant l’effectif ; Belhani, Demmou, Arroussi, Mellouli (cap), Legraa, Megatli, Djahnit (Zerara, 72’), Boukria, Belameiri (Lamri, 89′), Ziaya (Benyettou, 68′), Younès, le coach sétifien Kheireddine Madoui a recherché une certaine homogénéité du groupe sur la base de l’expérience des anciens et de l’enthousiasme des plus jeunes. En tout cas, dans le milieu ententiste, tout le monde s’accorde à dire que ce succès devrait ouvrir toutes grandes les portes des demi-finales de la Ligue des champions.

Dans une déclaration prise à chaud, l’entraîneur sétifien a indiqué : «Nous sommes satisfaits du rendement de l’équipe même si l’on continue à ressentir ce petit manque de cohésion au sein du groupe, dû au départ de nombreux éléments de l’ancien effectif. Cette victoire nous ouvre des perspectives pour le carré d’as, mais rien n’est encore fait. « Kheiro » a fait comprendre que son équipe doit continuer à travailler d’arrache-pied en gardant la tête froide. Elle doit confirmer, dit-il, lors du match décisif face à l’ES Tunis. A la lecture des résultats enregistrés jusque-là dans cette joute africaine, il semblerait que la formation sétifienne évolue mieux hors de ses bases puisqu’elle a réussi une première victoire face à l’ES Taradji au stade Rades de Tunis, et une seconde contre les Libyens du Ahly Benghazi au stade Chadli-Zouiten (Tunis), considéré comme un stade neutre, alors qu’elle s’est fait accrocher (1-1) par ces mêmes Libyens sur le terrain du 8-Mai 45 et par les Sfaxiens sur le même score. Une chose est certaine à l’issue de cette belle victoire, notre représentant préserve sa place de leader de son groupe avec 8 points dans la cagnotte, et ce quel que soit le résultat de l’autre match du groupe qui devait mettre aux prises, hier soir, les deux formations tunisiennes CS Sfaxi et l’ES Tunis. Bravo les enfants d’Aïn Fouara pour cette précieuse victoire et bonne fête de l’Aïd.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email