-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bras de fer entre le RCD et le P/APC

Bras de fer entre le RCD et le P/APC

Le bras de fer s’intensifie entre le bureau régional du RCD et le P/APC de Tinebdar, Braham Bennadji, sur la tenue aujourd’hui d’une conférence-débat par la section locale du parti au niveau de la bibliothèque communale de la localité.

Le bureau régional du RCD dénonce la volonté du P/APC de censurer sa conférence qu’il a décidé d’ailleurs de maintenir dans la même salle, rejetant le lieu proposé par le P/APC estimant qu’ »on ne peut indéfiniment censurer, voire instrumentaliser insidieusement, porter atteinte aux libertés fondamentales et se plaindre des débordements qui peuvent découler mécaniquement d’une telle politique ».

Le maire de Tinebdar a lancé un appel à la vigilance à la population suite à un affichage pour le maintien de la conférence à la date initialement prévue et au niveau du lieu indiqué dans sa demande qu’il a déposée le 17 du mois courant.

« Suite à un affichage mensonger pour la tenue d’une conférence publique illicite, le maire de Tinebdar porte à la connaissance de ses concitoyens que le RCD n’a pas d’autorisation de la wilaya pour tenir sa conférence dans la salle de la bibliothèque », lit-on dans l’appel où il est souligné que « ce parti a refusé la salle de la maison de Jeunes que la commune a mise à sa disposition et ne voulant pas le débat libre dans notre commune ».

Le P/APC appelle les citoyens de sa commune « à rester vigilants et ne pas entrer dans le jeu de la provocation faute de mobilisation dans notre commune ».

Pour M. Bennadji qui est, rappelons-le, un ancien cadre du RCD avant sa démission il y a quelques années, « ce parti a fait appel à ses militants à l’échelle de la Kabylie, pour venir chez nous en secours à l’un de leur cadavre politique ».

Dans un communiqué de presse qui nous a été transmis mercredi dernier, le bureau régional du parti de Mohcine Belabbès estime que c’est « un refus injustifié et injustifiable », expliquant que le lieu du choix de la conférence-débat a abrité une activité publique la semaine passée ».

De ce fait, il qualifie cette décision d’ »irresponsable et inadmissible » et rappelle que « la section communale du RCD de Tinebdar a formulé une demande de réservation de la salle des conférences de la bibliothèque depuis jeudi 17 mars 2016 sans qu’aucune réponse ne lui soit rendue à temps, jusqu’à mardi 22 mars 2016 avec comme instruction de l’organiser dans un autre lieu ».

Pour sa part, la cellule de communication de la commune Tinebdar assène ses « vérités sur la polémique créée », selon elle, « par le RCD », expliquant à l’opinion publique « les vérités et les faits réels concernant sa conférence publique prévue dans notre commune », lit-on dans son communiqué, affirmant que « le dimanche 20 mars à 11h00 la réponse avec l’avis favorable de la salle de la maison de Jeunes était prête mais, malheureusement, personne du RCD ne s’est manifesté pour la récupérer jusqu’au mardi 22 mars a 10h30 ». Pour le P/APC, « le RCD est paniqué, voire à bout de souffle ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email