-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bouteflika, Sellal et Lamamara dénoncent et apportent leur soutien total

Bouteflika, Sellal et Lamamara dénoncent et apportent leur soutien total

Le président Abdelaziz Bouteflika a adressé un message à son homologue français, François Hollande, suite aux lâches attentats commis la veille à Paris, qu’il a qualifiés de véritable crime contre l’humanité :

« Monsieur le président et très cher ami, C’est avec stupeur et profonde indignation que j’ai appris les lâches attentats qui viennent d’être perpétrés à Paris et qui ont causé un lourd bilan en vies humaines. Cette horreur planifiée constitue un véritable crime contre l’humanité. 

En cette douloureuse épreuve, je vous exprime, au nom du peuple algérien, de son gouvernement et en mon nom personnel, nos plus sincères condoléances à vous-même et au peuple français ami, ainsi que toute notre sympathie aux familles des victimes. L’Algérie condamne énergiquement ces crimes terroristes qui attestent encore une fois, malheureusement, que le terrorisme est un fléau transfrontalier.

Ce fléau appelle une réaction solidaire de toute la communauté internationale, sous l’égide des Nations Unies, une réaction qui se doit également d’être lucide pour éviter une fracture civilisationnelle à travers le monde et à l’intérieur des pays, ce qui est l’un des buts recherchés par les commanditaires du terrorisme.

Devant cette tragédie qui vient de frapper votre pays ami, le peuple français, son gouvernement et vous-même personnellement pouvez compter sur la solidarité et sur le soutien de l’Algérie.

Je puis vous assurer que le partenariat d’exception que nous sommes ensemble attelés à bâtir au bénéfice de nos deux peuples, se reflètera également dans nos efforts conjoints contre le terrorisme que l’Algérie combat elle aussi jusqu’à ce jour. Je vous prie de croire, Monsieur le président et très cher ami, en l’assurance de ma très haute considération et de mes sentiments les plus cordiaux ».

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a exprimé à son homologue français, Manuel Valls, la solidarité de l’Algérie suite aux attaques terroristes barbares perpétrées vendredi soir à Paris. Sellal a présenté, dans un entretien téléphonique à Valls, ses condoléances les « plus sincères » et l’a assuré du soutien et de la solidarité de l’Algérie suite à la « tragique épreuve » qui frappe la France et son peuple. Sellal a également condamné avec « la plus grande fermeté », ces actes barbares qui « constituent une atteinte grave aux valeurs de la civilisation humaine ».

Auparavant Sellal a adressé un message à son homologue français dans lequel il lui a exprimé la « pleine solidarité » du gouvernement et du peuple algériens en cette tragique épreuve qui frappe la France et son peuple. « Le peuple algérien a, durant de longues années, souffert de ce terrorisme barbare qu’il faut combattre jusqu’à son éradication », avait souligné Sellal dans son message.

De son côté, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, RamtaneLamamra a condamné samedi les « odieux attentats », réitérant la volonté de l’Algérie à « lutter contre ce fléau qui ne connaît plus de frontières ».

« C’est avec une profonde consternation que j’ai appris les odieux attentats terroristes qui ont frappé la capitale française, dans la soirée du 13 novembre, causant plus d’une centaine de morts innocents et plus de deux cents blessés », a écrit Lamamra dans un message adressé à son homologue français.

« En ces moments difficiles, je voudrais vous exprimer, ainsi qu’aux familles et proches des victimes, mes condoléances les plus attristées et mes sentiments de compassion, accompagnés de mes vœux de prompt rétablissement pour les blessés », a encore souligné le ministre.

« Tout en condamnant ces crimes abjects et lâches, je voudrais vous réitérer mon plein engagement à poursuivre, avec vous, nos efforts en vue de mobiliser l’ensemble de la communauté internationale pour lutter contre ce fléau qui ne connaît plus de frontières désormais », a dit le ministre, en renouvelant au ministre français sa solidarité et sa profonde compassion.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email