-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bouira sous caméras de surveillance

Bouira sous caméras de surveillance

Dans un point de presse consacré au bilan des activités des différents services rattachés à la sûreté de wilaya, le contrôleur de police Boubekeur Mékhalfi, après avoir passé en revue l’état des lieux dans une analyse situationnelle, aborda l’autre sujet non moins important et qui touche à la télésurveillance.

Une innovation de l’heure, dont le système technique structuré en réseau permet de surveiller à distance les édifices et les lieux publics. Ainsi, 1 673 caméras de surveillance couvriront sous peu tout un étalement urbain générant des tissus à zones sensibles. On ignore le coût global ce projet.

Il est vrai que la hausse de la criminalité signalée dans les quatre coins de la wilaya ne peut que participer à la mise en place de ce dispositif. D’autant que le même responsable indique que « l’étude du projet étant finalisée, il ne reste que sa concrétisation sur le terrain « .

Tout en précisant que son impact portera sur 503 sites répartis sur le chef-lieu de la wilaya, les 11 et sur certaines communes déjà ciblées pour leurs outrances avérées. A la sûreté de wilaya on mise beaucoup sur l’effet préventif de ce projet, surtout que des résultats positifs ont été enregistrés dans les autres wilayas ayant bénéficié de cette option.

Il s’ensuit donc que ce système de surveillance électronique permettra aux différents services de sécurité de faire face à une violence qui se généralise.

L’expansion exponentielle du mal sous toutes ses formes : vols, agressions, cambriolages … trouvera, sans aucun doute, sa parade dans ce dispositif qui vient à point nommé alors même qu’un véritable syndicat du crime livre une guerre sans merci aux paisibles citoyens déjà laminés par un quotidien au vécu difficilement supportable.

Toujours dans le même sillage, et pour une totale sécurisation de la wilaya de Bouira, le chef de la sûreté de wilaya a annoncé que ses services se sont dotés de véhicules équipés de LAPI, des lecteurs automatiques.

Ce matériel high-tech va permettre aux éléments de la police de détecter à distance les plaques d’immatriculation des véhicules volés. Pour l’autre volet ayant trait à la réalisation prochaine de six centres de proximité, M. Mekhalfi dira à ce titre qu’il a déjà transmis la proposition à la direction générale de la sûreté nationale pour, à la clé, un retour d’écho favorable.

Aussi, une fois l’apport financier accordé, le premier centre sera implanté au bourg de Ras Bouira. Un hameau en continuelle extension urbanistique suivie d’une démographie au taux de croissance assez élevé.

L’autre lieu à sécuriser se situe aux confins de la forêt Errich, la cohésion sociale dans ses exigences l’impose. Une vision élargie de la sécurité et d’un confort se doit d’intégrer ce site hautement sensible.

En conclusion, grâce à cet immense parc de caméras, instruments de prévention et de dissuasion, disséminées un peu partout, les services de sécurité seront capables d’identifier les faits et gestes de tout candidat au mal et, de ce fait, anticiper efficacement sur tout acte de malveillance au préalable prémédité.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email