-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bouhadja appelle les députés à débattre à travers un dialogue serein

Bouhadja appelle les députés à débattre à travers un dialogue serein

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja a appelé les députés à débattre du Plan d’action du Gouvernement à travers un dialogue serein et une vision lucide de la conjoncture nationale afin de consolider la stabilité de l’Etat. 

Intervenant lors de la plénière consacrée à la présentation du Plan d’action du gouvernement, M. Bouhadja a exprimé le voeu de voir « le débat autour du Plan d’action du Gouvernement empreint d’un dialogue serein et d’ une vision lucide la conjoncture nationale, de propositions d’enrichissement bénéfiques et d’alternatives réalistes correspondant aux aspirations du citoyens, aux priorités nationales et aux intérêts suprêmes du pays ». 

Le président de l’APN a tenu à mettre en avant l’attachement du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à « l’édification d’un Etat fort par ses institutions » d’où la nécessité, a-t-il dit, d’enrichir le Plan d’action soumis par le Gouvernement avec un sens de responsabilité et une vision prospective afin de consolider la stabilité et la souveraineté économique et financière du pays et concrétiser la cohésion nationale.

Le plan d’action du Gouvernement propose un train de mesures visant à consacrer la bonne gouvernance et le recours exceptionnel et conjoncturel au financement non conventionnel destiné exclusivement aux investissements et aux besoins du développement humains, a-t-il affirmé. 

Evoquant la difficulté de la situation économique, le président de l’APN a souligné « l’existence d’une forte volonté à faire face à cette conjoncture à intensifier les efforts pour édifier une économie nationale affranchie de la dépendante aux hydrocarbures », d’où l’importance de rassurer le peuple face aux discours alarmistes, a-t-il ajouté. 

Dans ce contexte, M. Bouhadja a salué l’adhésion des partenaires sociaux et économiques et de la majorité de la classe politique pour relever les défis de la conjoncture actuelle, et réaliser le développement socio-économique auquel aspire les Algériens.

Pour M. Bouhadja la classe politique et l’ensemble des enfants de l’Algérie sont en droit de défendre les idées et les approches qu’ils estiment bénéfiques pour l’avenir de l’Algérie mais loin de toute atteinte aux constantes et symboles de l’Etat et de ses institutions.

Il a mis l’accent, dans ce sens, sur l’importance de s’éloigner des manœuvres de nature à porter à atteinte à la stabilité du pays et à détourner l’attention du projet essentiel à savoir réaliser un véritable développement et relever les défis de l’heure.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email