-- -- -- / -- -- --
Sports

Bougherra, entraîneur et grand frère :  « Pas touche à mes joueurs »

Bougherra, entraîneur et grand frère :   « Pas touche à mes joueurs »
AL WAKRAH, QATAR - DECEMBER 04: Madjid Bougherra the manager / head coach of Algeria during the FIFA Arab Cup Qatar 2021 Group D match between Lebanon and Algeria at Al Janoub Stadium on December 4, 2021 in Al Wakrah, Qatar. (Photo by James Williamson - AMA/Getty Images)

Madjid Bougherra, le sélectionneur de l’équipe nationale A’ avait visiblement le cœur gros lors de la conférence de presse d’après- match et la victoire de l’Algérie contre le Mozambique.

L’entraîneur de la sélection des locaux a tenu à exprimer son mécontentement au sujet des critiques que subit son équipe depuis le début de ce CHAN. Effectivement, la forme des « Verts » a été très discutée ces derniers temps. Une inquiétude visible de la part des médias et, aussi, des supporters.

Car malgré la réussite des poulains de Bougherra en trois sorties, la préoccupation reste tout de même justifiée de ce qu’il s’agit de la qualité de jeu. Sur le terrain, on retrouve une équipe algérienne, certes très solide défensivement, qui présente un état d’esprit de ‘’gagneur’’ et une solidarité entre les joueurs, mais peine à concrétiser les occasions de but. Un manque flagrant de lucidité devant les bois adverses tout en manquant de créativité dans le jeu pour se procurer cette aisance qui caractérise une équipe dominatrice. A croire que le secteur offensif d’« El Khadra » se contente du peu, avec seulement un but inscrit par match.

Néanmoins, et heureusement l’excellent gardien Alexis Guendouz et ses copains en défense demeurent imprenables et font un excellent boulot pour que leur équipe garde l’avantage au score sur chacune des trois rencontres disputées et, de ce fait, sécuriser la place du leader du groupe. Toutefois, le driver de l’EN, tout en reconnaissant les difficultés auxquelles fait face son équipe rejette en bloc les critiques à l’encontre de ses joueurs et martèle : « J’ai des joueurs talentueux qui s’entraînent très dur et qui n’ont pas eu une formation comme convenu, ils ont perdu beaucoup de temps dans ce domaine.

Je ne comprends pas cette ‘’épidémie’’ de critiques, quand quelqu’un dit qu’ils ont mal joué, tout le monde répète la même chose. A la place, il faudrait accorder un peu plus de respect à mes joueurs, qui viennent du championnat local et qui se battent très dur. A leur place je suis prêt à assumer toute responsabilité, mais il faut les respecter ». En rappelant que c’est un tournoi « expérimental », que le CHAN est une occasion pour les talents bruts d’avoir leur chance à participer à une compétition continentale et de s’améliorer, que ce n’est pas la CAN.

Finalement, Madjid Bougherra a tenu à rappeler que, lors de ce tournoi, les équipes montent en puissance, tout en soulignant le manque de buts marqués par les autres équipes en prenant pour preuve que « même avec leur équipe A, d’autres nations comme la Libye et l’Ethiopie, ont eu des difficultés ».

L’ancien défenseur du Glasgow Rangers, s’est montré, encore une fois, très fier du travail de ses joueurs et croit ses joueurs, pourvu qu’on leur évite la pression, capables d’aller chercher le titre. Les fervents supporters, eux, seront fidèles au poste pour encourager les « Fennec » lors du quart de finale qui les oppose face aux « Eléphants » de Côte d’Ivoire dans un match à élimination directe où le moindre petit détail comptera et qui se jouera à guichets fermés.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email