-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Boudiaf souligne l’impératif de préparer le système de conventionnement

Boudiaf souligne l’impératif de préparer le système de conventionnement

Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf a souligné jeudi à Alger l’impératif de préparer l’application effective du système de conventionnement entre les établissements hospitaliers et la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs non-salariés (CASNOS).

Présidant l’ouverture d’une rencontre nationale d’orientation au profit des centres hospitaliers, le ministre de la santé a affirmé que le système de conventionnement « est devenu nécessaire étant un outil de régulation du financement des activités hospitalières », exprimant par la même occasion « son regret de voir son application ajournée plusieurs fois pour divers motifs ».

Il a appelé dans ce sens l’ensemble des directeurs centraux des centres hospitalo-universitaires (CHU) à appliquer le système de conventionnement de façon expérimentale, dans le but « de préparer son application effective dans les plus proches délais, et ce afin de contrôler les dépenses et assurer une meilleure prise en charge du malade ».

Concernant l’ordre du jour de cette rencontre, M.Boudiaf a fait référence à la question de l’organisation et de la gestion, indiquant qu’un plan d’action a été adopté depuis 2014, afin de « réhabiliter le service de santé public, garantir la disponibilité des médicaments et améliorer la couverture sanitaire spécialisée dans les wilayas du sud et des hauts plateaux ».

Rappelant les carences ayant caractérisé le secteur durant les années écoulées notamment en matière de prise en charge des cancéreux, le ministre a souligné « le progrès » enregistré dans ce domaine, grâce -a-t-il dit- à « la répartition des centres anti-cancer, l’ouverture de nouveaux services et unités dans cette spécialité et l’amélioration des services de radiothérapie ».

Concernant la valorisation et la promotion de la ressource humaine, le ministre a indiqué que son secteur « a connu un bond qualitatif grâce notamment aux acquis réalisés par le personnel de la santé, ainsi que les examens et concours organisés à une large échelle et qui ont permis de pallier au retard enregistré dans la gestion du parcours professionnel du personnel de la santé ».

M.Boudiaf a également mis en avant la stratégie adoptée par le ministère de la santé visant a externaliser les consultations spécialisées des hôpitaux vers les polycliniques, dans une démarche tendant « alléger la pression sur les établissements hospitaliers, en sus d’un avancement remarquable en matière d’hospitalisation à domicile ».

Le ministre a souligné par ailleurs « l’impératif d’assurer un suivi exemplaire des opérations de jumelage entre les hôpitaux du sud et ceux des hauts plateaux, et d’accorder la priorité à la formation professionnelle afin d’assurer le suivi des patients localement, et de créer des équipes locales qualifiées dans plusieurs spécialités ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email