-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Boudiaf met l’accent sur la nécessité de promouvoir la santé de proximité

Boudiaf met l’accent  sur la nécessité de promouvoir la santé de proximité

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a mis l’accent sur « la nécessité de promouvoir la santé de proximité dans le cadre de la nouvelle approche de gestion des hôpitaux, tout en soulignant que « la promotion de la santé de proximité contribuera « à alléger la pression sur les centres hospitalo-universitaires (CHU) et permettra à ces structures de santé de se concentrer sur leur mission principale, celle de la formation, de la recherche scientifique et des soins de haut niveau ».

Le ministre a instruit les cadres de son secteur à œuvrer à « concrétiser les nouvelles orientations » avant de donner un délai « jusqu’au mois de mars 2016 » pour « réactiver » le rôle des salles de soins et d’autres structures de proximité du secteur de la santé.

Au cours de la mise en exploitation d’un équipement IRM (imagerie par résonance magnétique et d’un scanner au centre anti-cancer (CAC) d’El Bez, M. Boudiaf a insisté sur l’importance de « réduire le délai » des rendez-vous donnés aux malades et souligné que « tous les moyens ont été mobilisés pour une meilleure prise en charge des malades atteints d’un cancer ».

Les deux nouveaux équipements du CAC d’ El Bez ont nécessité un investissement public de 200 millions de dinars, selon le directeur de cette structure, Salim Rekam, qui a déclaré que sept (7) praticiens de ce service ont suivi une formation assurée par le fournisseur des équipements.

Le ministre a par ailleurs réitéré son refus de la « double fonction » pour les praticiens, précisant que c’est aux médecins de choisir le secteur dans lequel ils veulent évoluer, les patients ne devant en aucun cas être pris en otages de situations ambigües.

Au cours de sa visite dans la capitale des Hauts-plateaux, M. Boudiaf qui avait entamé sa tournée par l4inauguration du village « Changing diabètes » sur l’esplanade de la maison de la culture de Sétif, a mis en exploitation, à la cité Bel-Air, une unité de dépistage du diabète, la première du genre à l’échelle nationale.

Le ministre a aussi présidé, au CHU Saâdna-Abdenour, la mise en exploitation des les services de médecine légale, d’anatomie-pathologie (avec de nouveaux laboratoires répondants aux normes internationales), ainsi que le service d’histologie et cytogénétique.

M. Boudiaf a également inspecté la polyclinique du quartier Lehchama, au nord-est de la ville de Sétif, où il s4est enquis du fonctionnement de cette structure de santé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email