-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Boudiaf assure qu’aucune infection à coronavirus n’a été enregistrée en Algérie

Boudiaf assure qu’aucune infection à coronavirus n’a été enregistrée en Algérie

Le ministre de la Santé, de la population et de la reforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf a assuré jeudi à Alger qu’aucun cas d’infection à coronavirus n’a été enregistré sur l’ensemble du territoire national.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une séance plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales, M. Boudiaf a affirmé qu’aucun cas d’infection à coronavirus n’a été enregistré à travers l’ensemble du territoire national », précisant que « les informations faisant état de cas d’infection à coronavirus dans la wilaya de Tebessa sont de simples rumeurs ».

Concernant la pénurie du médicament Sintrom en pharmacies, M. Boudiaf a indiqué qu’ »une importante quantité de ce médicament pour cardiaques a été importé pour couvrir les besoins du marché pour une période d’une année ».

Sintrom, dont le prix a été revu à la baisse, est actuellement disponible dans toutes les pharmacies avec un nouveau prix référentiel, a indiqué le ministre, précisant qu’ »une large inspection se fera prochainement à travers l’ensemble des pharmacies pour s’assurer de la disponibilité du médicament avec ce (nouveau) prix référentiel ».

A une question du député Miloud Ferdi du FLN sur la protection de l’économie nationale, l’organisation et le contrôle de l’opération de l’importation, M.Boudiaf a démenti que son département ait accordé une autorisation préalable à la société « Sebaa » pour importer des produits chimiques, indiquant que cette dernière importait des produits chimiques dans le cadre de son activité industriel au profit d’entreprises non pharmaceutiques.

Le ministère jouit de « toutes les prérogatives pour intervenir et s’assurer que les produits chimiques importés ne sont pas utilisés dans la production d’anesthésiants, tel que stipulé par le décret exécutif N° 228-07 fixant les modalités d’octroi de l’autorisation d’utilisation des stupéfiants et de substances psychotropes à des fins médicales et scientifiques, tel que stipulé par la loi sur la lutte contre la drogue ».

A propos de la réduction de la facture d’importations, M. Boudiaf a indiqué que son département avait pris « plusieurs mesures pour réduire le nombre des produits pharmaceutiques importés de 358 à 251, soulignant la nécessité d’accompagner l’industrie pharmaceutique locale et de réaliser des usines spécialisées pour appuyer la production nationale pharmaceutique.

S’agissant de la création d’une agence nationale du médicament, M. Boudiaf a rappelé qu’un décret exécutif a été promulgué pour la réalisation de cette agence dans la commune de Dely Brahim (Alger) et sera prochainement publié dans le Journal officiel (JO).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email