-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bouchouareb au Forum de Davos

Bouchouareb au Forum de Davos

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, se trouve depuis hier au Forum économique mondial (WEF) de Davos (Suisse) en vue de convaincre davantage d’opérateurs à investir en Algérie tout en explorant les opportunités de coopération avec les de nouveaux partenaires.

Lors de cette 46e édition du plus prestigieux rendez-vous mondial des affaires, Bouchouareb « prendra part à plusieurs panels d’intérêt pour partager les positions et visions de l’Algérie sur de nombreux sujets concernant les régions de l’Afrique, du Maghreb et du Moyen-Orient », selon un communiqué du ministère de l’Industrie et des mines.

 Il saisira également l’opportunité de cette importante rencontre économique internationale pour « promouvoir la destination Algérie, ses atouts et la nouvelle ambition industrielle et technologique de l’Algérie visant l’émergence à horizon 2030 », indique le texte parvenu à notre rédaction.

Le Forum s’intéressera cette année à la maîtrise de la quatrième révolution industrielle induite par la pénétration des technologies et la généralisation de la connectivité dans les modes de production et d’organisation industriels.

 A ce propos, l’Algérie « ambitionne de se positionner progressivement en haut des chaînes de création de valeurs en investissant ses atouts naturels et humains pour aller vers des avantages non plus comparatifs mais construits et durables », selon Bouchouareb qui estime que la quatrième révolution industrielle doit être perçue comme une opportunité qui s’imposera à nous par sa vitesse d’extension.

Le ministre a, cependant, appelé à appréhender les bouleversements rapides induits par cette révolution, particulièrement sur les pays émergents ou en voie de développement, et ce, en termes de gestion des mutations vers de nouvelles formes d’organisation, de production et d’échanges et aussi de l’impact de la hausse des taux de chômage et des tensions sociales sur les économies vulnérables.

 Il a fait observer que cette étape de transition « doit être concertée pour éviter les effets d’éviction et pour assurer un développement juste, harmonieux et durable à l’humanité entière ».

Au cours du forum, M. Bouchouareb évoquera avec les participants les réformes économiques engagées par l’Algérie et leur accélération au cours des derniers mois. Il s’agit, notamment, de la promotion des leviers de la croissance économique, l’amélioration du climat des affaires et des conditions d’investissement, les réformes des cadres juridiques (investissement, PME, normalisation), la stimulation de l’innovation, l’amélioration de la compétitivité et la nouvelle vision industrielle.

En marge de la rencontre, l’agenda du ministre comprend également des entretiens avec des dirigeants politiques et des décideurs économiques parmi lesquels des patrons de grandes entreprises qui opèrent en Algérie ou souhaitant s’y implanter durablement à travers des investissements industriels.

Le forum qui suit de près les réformes économiques engagées par l’Algérie et avait affirmé sa disponibilité à soutenir les efforts entrepris, visant notamment l’amélioration de l’image de l’Algérie auprès de l’opinion internationale et de la communauté des affaires en particulier. 

Plus de 2.500 participants en provenance de 140 pays et régions, dont des chefs d’Etats et de gouvernements ainsi que des ministres, des économistes, d’académiciens et des représentants d’organisations internationales prendront part au forum.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email