-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bouchouareb annonce : 12,25 milliards de DA pour les entreprises publiques

Bouchouareb annonce : 12,25 milliards de DA pour les entreprises publiques

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a procédé avant-hier à l’installation du groupe de travail chargé de la mise en œuvre du plan d’urgence de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI), selon un communiqué du ministère.

« L’adoption du plan d’urgence au profit du groupe SNVI vient en application des résolutions du Conseil interministériel, réuni à la fin décembre dernier », a déclaré le ministre qui a présidé une réunion de travail consacrée à la mise en œuvre de ce plan dans son premier volet et à l’installation du Comité de travail en charge de la mise en œuvre des décisions de ce Conseil interministériel, a indiqué le même communiqué.

Ce plan d’urgence s’articule autour de trois niveaux de traitement, précise le ministère. Le premier concerne la relance de la production pour la ramener à un niveau acceptable, la satisfaction des clients dont certains attendent la livraison de leur commande depuis plusieurs années et l’apaisement du climat social.

Ce premier niveau de traitement consacre un financement immédiat d’un montant de 5,1 milliards DA pour financer les intrants en vue de compléter l’encours de production qui générera un chiffre d’affaires de 1,8 milliard de DA, assurer le fonds de roulement indispensable au fonctionnement, et la couverture des salaires incluant les indemnités de départs à la retraite.

Le deuxième niveau de traitement, qui a trait à la prise en charge de la question des dettes de ce groupe public, permettra d’éviter le blocage du fonctionnement de l’entreprise par les différents créanciers. L’objectif escompté est la recherche de l’efficacité, l’amélioration de la productivité et une meilleure relation avec les différents partenaires, explique le ministère.

Quant au troisième niveau de traitement, il a pour finalité la mise en place des conditions de concrétisation du budget de l’exercice 2016 pour une enveloppe de 12,25 milliards de DA, qui couvrira l’approvisionnement des intrants locaux à financer par un crédit à moyen terme ainsi que l’approvisionnement des intrants à l’import à financer par un crédit à moyen terme. Outre ce dispositif devant assurer la relance de l’activité de la SNVI, d’autres mesures internes seront également prises. 

Il s’agit d’élaborer un pacte de stabilité à négocier et à arrêter avec le partenaire social, d’accélérer la mise en œuvre du plan de développement du groupe bénéficiant d’un crédit bancaire de 91,7 milliards de DA, à un taux bonifié et de mettre en œuvre un plan d’action relatif à la stratégie corporative du groupe SNVI.

La cérémonie d’installation de ce groupe de travail s’est déroulée en présence également du ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget et de la prospective, M. Hadji Baba Ammi, du directeur de l’industrie militaire au ministère de la Défense nationale, général major Rachid Chouaki, du directeur général du Trésor public, du Directeur général du secteur public marchand au ministère de l’Industrie et des mines, ainsi que des P-DG de la SNVI et de la BNA.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email