-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bouchafa nouveau secrétaire national du FFS

Bouchafa nouveau secrétaire national du FFS

Fraichement désigné à la tête du parti, le nouveau secrétaire national du Front des forces socialistes fait dans la prudence et préfère attendre que l’instance nationale lui dicte la conduite.

Originaire de la ville des Ponts, Abdelmalek Bouchafa, la cinquantaine, a été élu vendredi par ses pairs à la tête du secrétariat national, à la surprise de bon nombre d’observateurs et même de militants du vieux parti d’opposition.

Un communiqué ne tardera d’ailleurs pas à recadrer le débat, qualifiant la désignation de Bouchafa à la tête du parti de « décision prise dans l’esprit d’alternance, de collégialité et de rotation des cadres dirigeants du parti ».

Une désignation qui sera suivie comme le stipulent les règlements de la formation politique qualifiée de troisième force politique du pays, par celle du bureau national et des instances fédérales.

Selon toute vraisemblance, la composante du nouveau secrétariat national sera connue début juin. Une session extraordinaire du conseil national devrait trancher la question, à en croire le nouveau chef du parti d’orientation socialiste joint hier par téléphone, qui s’est toutefois contenté de préciser que cela devrait se faire avant le ramadhan.

La symbolique que semble véhiculer la désignation d’un secrétaire national en dehors de la sphère dirigeante longtemps « étiquetée » de régionaliste devrait propulser la formation vers de plus larges perspectives.

Et le choix d’un militant de la capitale de l’Est, est tout compte fait mérité. Le parti a vu ces cinq dernières années sa base militante constantinoise renforcée ; et la délocalisation en mars 2014 des conclaves du groupe parlementaire tenus dans la cité du vieux Rocher fut aussi un signe avant-coureur que la ville était en train de devenir le « fief » de la région est du parti.

Constantine est aussi l’une des rares wilayas en dehors de la région ayant vu la naissance au début des années 1960 du mouvement d’opposition à avoir réussi à décrocher, lors des élections législatives de mai 2012, un siège au Parlement sous la bannière du parti.

Cela en sus du poste de président de l’assemblée communale de la plus importante localité de la wilaya, El-Khroub en l’occurrence, occupée présentement par l’ex-ministre de la Santé, Abdelhamid Aberkane, lequel avait préféré quitter le navire de l’ex-parti unique pour rallier le premier parti d’opposition.
Et c’est à coup sûr l’un des soucis qui animent les instances dirigeantes du parti.

La nouvelle feuille de route qui sera probablement exposée au cours de la session extraordinaire livrera également le plan d’action prévu à même de permettre au parti, au mieux de renforcer son influence au sein des instances élues, au pire de maintenir son emprise sur les localités déjà acquises à ses théories.

Issu d’une famille installée à Constantine au début du 19ème siècle, Abdelmalek Bouchafa dont l’adhésion au FFS est relativement récente -il a rejoint le parti en 2010- assure la direction du secrétariat fédéral de la région de Constantine.

Il a été élu en novembre 2012 sur la liste du parti à l’Assemblée populaire de wilaya de la troisième ville du pays. Très actif, il est aussi à la tête de la commission de la jeunesse et des sports au sein de la même assemblée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email