-- -- -- / -- -- --
Nationale

Blida : Une lycéenne de 16 ans simule son enlèvement

Blida : Une lycéenne de 16 ans simule son enlèvement

La série noire des enlèvements d’enfants vécus durant le mois dernier a donné de mauvaises idées certains mineurs, surtout les filles qui, pour certaines, recourent à des scénarios de leur rapt pour éviter la colère de leurs parents. Le cas flagrant de cette pratique est venu de Chlef, où une jeune lycéenne vient de simuler un scénario de son enlèvement pour échapper à la punition de ses parents.

En effet, une adolescente âgée de 16 ans, demeurant à Chlef, s’est présentée avant-hier au barrage fixe dressé par les gendarmes de l’escadron de sécurité routière de Blida sur l’autoroute Est-Ouest dans la circonscription communale de Béni-Mered, pour déclarer qu’elle a été victime d’un enlèvement commis le même jour par un individu non identifié, circulant à bord d’un camion. Les gendarmes ont alors remis la jeune fille à la brigade de Béni-Mered.

Au cours de l’enquête, l’intéressée est revenue sur sa déclaration pour avouer avoir quitté le domicile parental volontairement le même jour à midi, en compagnie de son ami âgé de 30 ans, demeurant à Boumerdès, qui l’a conduite à bord de son camion vers Alger, avant de l’embarquer à bord d’un autocar vers Blida, où elle a fomenté ce scénario par craintes de représailles de ses parents. Avisé, le procureur de la République près le tribunal de Blida a prescrit l’ouverture d’une enquête.

L’adolescente a été confiée à son oncle qui a été contacté téléphoniquement par les gendarmes de ladite brigade. Une enquête est ouverte.

Par ailleurs, la grosse inquiétude des parents suite aux enlèvements d’enfants qui ont alimenté, pendant des semaines, la société civile, semble se répercuter sur le comportement de beaucoup de mineurs. Certains n’hésitent pas à quitter leur domicile parental pour fuir la pression exercée par leurs parents.

C’est le cas dans la commune de Bousfer dans la wilaya d’Oran où une jeune mineure de 15 ans a quitté le domicile après une pression exercée sur elle par sa maman.

Fort heureusement, cette affaire a été élucidée par les gendarmes qui sont intervenus rapidement en retrouvant la fille saine et sauve. En effet, une dame âgée de 56 ans, demeurant à la commune de Bousfer (Oran), s’est présentée jeudi passé à la brigade locale de Gendarmerie nationale pour signaler la disparition de sa fille âgée de 15 ans, qui a quitté le domicile de sa tante au centre-ville de Bousfer le même jour à 21 heures et, depuis, n’a plus donné de ses nouvelles.

Aussitôt alertés, les gendarmes de la dite brigade avec ceux de la Section de sécurité et d’intervention du groupement territorial, qui ont effectué des recherches, ont retrouvé l’adolescente toute seule, une heure plus tard, à la cité Hammou-Boutlelis de la même localité.

La jeune fille a déclaré aux gendarmes qu’elle a quitté le domicile de sa famille pour fuir la pression exercée par sa mère. Sur instructions du procureur de la République près le tribunal d’Aïn-Turk, la jeune adolescente a été confiée à sa mère.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email