Pas de mosquées dans les nouveaux sites urbains de Blida, colère des résidents – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Pas de mosquées dans les nouveaux sites urbains de Blida, colère des résidents

Pas de mosquées dans les nouveaux sites urbains de Blida, colère des résidents
Mosquée d'Amroussa

Les nouveaux pôles résidentiels de la wilaya de Blida manquent de mosquées et d’écoles coraniques, considérées comme des institutions religieuses et éducatives jouant un rôle clé dans l’éducation sociale. C’est ce qui a provoqué la colère des nouveaux résidents qui ont bénéficié de logements AADL ou sociaux.

Les nouveaux habitants de la nouvelle-ville de Bouinan accomplissent la prière  dans deux mosquées situées dans un village rural appelé Amroussa. Ces dernières ont été construites il y a des années au profit des résidents de ce village. Les salles de prière de ces mosquées ne peuvent désormais accueillir le nombre de fidèles, lequel a doublé après l’arrivée de centaines de familles d’Alger suite à la construction de milliers de logements dans la nouvelle-ville de Bouinan, adjacente à Amroussa.

Il est donc devenu nécessaire de construire des mosquées pour accueillir les fidèles et des écoles coraniques pour les enfants, a déclaré un représentant de la société civile au Jeune Indépendant, d’autant plus que le nombre d’habitants de cette ville augmente chaque année depuis le début de la remise des clés des logements il y a trois ans. Le Jeune Indépendant a contacté le directeur des affaires religieuses de la wilaya de Blida, Kamal Belassel, pour connaître son avis sur la question.

«Nous attendons une décision d’attribution de neuf terrains pour la construction de mosquées dans la ville de Bouinan par l’AADL. A ce jour, un seul terrain nous a été remis. Nous construisons une mosquée près d’Amroussa, dont le taux d’avancement des travaux est d’environ 50%. Les travaux, qui ont commencé au début de l’année, ont été entièrement financés par notre direction», a-t-il indiqué.

Il a révélé la sélection d’un terrain dans le pôle résidentiel Safsaf, sur les hauteurs de Meftah, en début de semaine pour la construction d’une mosquée et d’une école coranique financées par un bienfaiteur, sachant que ce pôle comprend environ 17 000 logements entre AADL et social et que la wilaya a commencé à les délivrer depuis le début du mois de décembre.

Dans le même ordre d’idées, deux mosquées ont été construites dans les nouveaux pôles résidentiels de Sidi Hammed, à l’est de la commune de Meftah au cours de l’année 2020 et au début de l’année 2021 à la cité du 5-Juillet, dans la commune de l’Arbaa. M. Belassel attend la réponse de l’AADL de Blida afin d’obtenir des parcelles de terrain pour la construction d’au moins une mosquée au pôle Sidi Serhan, qui est rattachée à la commune de Bouinan et qui devrait commencer à livrer ses logements au cours du prochain semestre de l’année 2022.

«J’invite, à travers votre journal, les habitants de la nouvelle-ville de Bouinan à former des associations religieuses car ce sont elles qui superviseront la construction des mosquées. En effet, l’encadrement et le suivi des travaux seront assurés par ces associations», a expliqué le directeur.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email