Blida: Les épreuves du BEM dans une ambiance sereine – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Blida: Les épreuves du BEM dans une ambiance sereine

Blida: Les épreuves du BEM dans une ambiance sereine

C’est dans une ambiance sereine que les 28 849 candidats au BEM de la wilaya de Blida se sont présentés ce lundi dans les 83 centres d’examen répartis à travers le territoire de la capitale de la Mitidja.

Les candidats ont rejoint les centres d’examen pour passer les épreuves de la première journée, lesquelles ont porté sur la langue nationale (arabe), les sciences physiques et technologie, l’éducation islamique et l’éducation civique. Ils étaient ravis et fiers de leurs réponses.

« La direction de l’éducation a mis à la disposition de tous les centres les moyens matériels et humains pour le bon déroulement de l’examen. La parfaite organisation matérielle des établissements et la logistique sont des facteurs déterminants pour le bon déroulement de l’examen », a déclaré Abderrahmane El-Bard, chef de service des examens au niveau de la direction de l’éducation de Blida.

Le degré d’application sur le terrain était visible au cours de la visite effectuée dans les centres d’examen au niveau du chef-lieu de wilaya.

Les premières épreuves du BEM ont débuté dans 83 centres d’examen à Blida dont un centre d’examen au niveau du CHU Benboulaid, où deux élèves hospitalisés passent leur BEM. Ces épreuves, qui comptent 9 matières, s’étaleront sur trois jours.

Ils sont plus de 28 000, dont 15 567 filles et 12 884 garçons. 257 candidats concourront en langue amazighe, 333 en candidats libres, 57 candidats, tous des garçons, sont des détenus et des candidats étrangers dont des Syriens et des Sahraouis. Pour la frange des ayants droit, ils sont au nombre de 32, avec 4 handicapés visuels, 15 autistes et 13 avec mobilité très réduite. « Ce sont nos enfants. On a tout préparé pour qu’ils se sentent très à l’aise pendant l’examen », a assuré El-Bard.

Pour la première journée de cet examen, les jeunes candidats ont eu un programme bien chargé. Ils ont passé la matinée des épreuves de la langue arabe et de physique, alors que l’après-midi, ils ont été examinés en éducation islamique et en éducation civique.

Selon des élèves interrogés, « les épreuves se sont très bien déroulées », si ce n’était l’angoisse qui a gagné la majorité des candidats, très excités à l’idée de passer enfin au lycée, ce qui est synonyme pour eux de passer à une autre étape de leur vie. « Il est vrai que le trac déstabilise et déconcentre quelque peu mais hormis le sujet de physique qui était difficile et compliqué, la langue arabe, l’éducation islamique et civique étaient abordables », a affirmé au Jeune Indépendant un jeune candidat à la sortie d’un centre d’examen à Soumâa, à l’est du chef-lieu de la wilaya.

La direction de l’éducation de la wilaya de Blida, en coordination avec le wali, M. Ouchen, n’a pas lésiné sur les efforts. Tout a été prévu à savoir le transport, la restauration des candidats habitant loin du centre, la prise en charge médicale et psychologique des candidats, grâce à une équipe médicale, ainsi que des mesures de sécurité qui étaient très renforcées, et ce pour assurer le bon déroulement des examens.

Il convient de noter que les candidats étaient détendus, à l’aise et conscients de l’importance de cet examen, qui leur permettra d’accéder au palier supérieur.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email