Blida : Le wali à l’écoute des habitants de Sidi Serhane – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Blida : Le wali à l’écoute des habitants de Sidi Serhane

Blida : Le wali à l’écoute des habitants de Sidi Serhane

Le wali de Blida, Maabed Ahmed et le directeur général de l’Agence national de l’Amélioration  et du Développement  du Logement ‘’ AADL’’ ‘’ Faycal Zitouni, se sont rendus récemment  au pôle résidentiel de ‘’ Sidi Serhan’’ à quelques encablure  de la ville de Bouinan sur le versant sud, afin de s’enquérir  sur l’état des logements en voie de finition.

Sur place, les deux responsables ont rencontré les résidents de ce site déjà installés dans leurs nouvelles demeures, afin d’écouter toutes  leurs préoccupations  et doléances, principalement liées aux problèmes de  l’approvisionnement en eau potable, l’éclairage et le manque de transport. Le wali de visu,  a instruit les responsables de chaque secteurs  à prendre en charge tous les problèmes  énumérés et que vit au quotidien le citoyen au niveau des cités de Sidi Serhane.

Il a également donné des directives au directeur régional de l’AADL pour transformer les locaux en utilité publique de base, notamment au profit du secteur de la santé, pour en faire des salles de soins de proximité, une poste,  une crèche et autres, suivant les besoins de la population sur place. Il a aussi instruit le directeur des transports de la wilaya à renforcer les navettes aller-retour,  de et vers Sidi Serhan, en mettant  d’autres bus à la disposition de cette population.

D’autres sites de logements ont été visité par la délégation, dont les 3000 logements à Hay ‘’ Driouche’’ à l’ouest de la ville de Blida, et le projet  des 6500 logements  à ‘’ HaouchErrich’’ dans la  commune  de Meftah.  Dans une déclaration à la presse, le wali de Blida Ahmed Maabed a précisé  qu’il avait été convenu de mettre en place deux commissions techniques regroupant des directeurs exécutifs et des experts de l’Agence, ainsi que des chefs de daïras et des présidents d’APC, afin d’étudier tous  les dossiers en suspens, dont le projet des  3000 lgts à Bouarfa ou  le site en question est  réclamé par ses propriétaires, malgré que l’agence possède tous les documents attestant que  l’assiette est la propriété de l’Etat, ainsi que la situation  du  réseau électrique du   site des 1000 lgts qui  est toujours à l’arrêt, suite au refus d’un propriétaire de terrain, concerné par le transfert de la ligne électrique moyen tension.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email