BLIDA: La gare de Guerrouaou bientôt opérationnelle – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

BLIDA: La gare de Guerrouaou bientôt opérationnelle

BLIDA:  La gare de Guerrouaou bientôt opérationnelle

Guerrouaou, une commune située au sud-est du chef-lieu de la daïra de Boufarik, manque cruellement de projets dont, essentiellement, une gare ferroviaire, tant attendue par les citoyens depuis des années.

En dépit de l’existence de quelques fourgons qui desservent la ligne Guerrouaou-Blida et très peu celle de Guerrouaou-Boufarik, le citoyen de Guerrouaou reste pénalisé.

C’est un projet qui date depuis plusieurs années. Au départ, le problème crucial était l’assiette. Une fois cette dernière trouvée, à proximité des rails et adjacente à la barrière, les travaux ont vu plusieurs blocages avec les P/APC qui se sont succédé.

« Le train à Guerrouaou est une opportunité pour les habitants, surtout que 30 % de ses 32 000 habitants sont des jeunes et la majorité sont des étudiants des différentes universités de la wilaya. De plus, une ligne ferroviaire existe déjà et le train passe par là, mais l’arrêt pour desservir les voyageurs, ceux de Guerrouaou ou les autres, reste tributaire d’une gare avec toutes les commodités nécessaires.

Un train de voyageurs en gare pour une commune comme Guerrouaou, en plein développement et expansion, est une nécessité vitale », a déclaré un ex-élu. « Tous les P/APC qui se sont succédé nous ont toujours promis une gare ferroviaire, mais, hélas ! La majorité de nos enfants sont des étudiants au pôle universitaire d’El-Affroun.

Pour eux, le transport est devenu un calvaire jusqu’à El-Affroun. C’est pourquoi le train depuis Guerrouaou serait bénéfique pour tous les citoyens de notre commune », a fait savoir ammi Ali.

Sur cette problématique, Haouès Benkara Mohamed, directeur du transport de la wilaya de Blida, a déclaré à la radio locale de Blida : « C’est la SNCF qui a pris en charge la finition des travaux de la gare, dont le taux d’avancement est à presque 80 % pour les quais, l’éclairage et la passerelle. Il reste uniquement le bloc administratif avec les guichets, et le train sifflera et s’arrêtera à la gare de Guerrouaou. »

En effet, le manque de moyens de transport reste l’un des problèmes cruciaux auxquels sont confrontés les habitants. « Tout développement d’une région dépend essentiellement de l’amélioration de la qualité du transport afin d’y fluidifier au mieux le mouvement des activités commerciales et économiques », a estimé Ali, la quarantaine révolue.

« Et cet épineux problème, a-t-il ajouté, n’a pas été résolu, et ce depuis des décennies, poussant ainsi les habitants à perdre des heures et des heures pour entrer ou sortir de Guerrouaou ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email