Blida : Deux vieux théâtres bientôt opérationnels – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Blida : Deux vieux théâtres bientôt opérationnels

Blida : Deux vieux théâtres bientôt opérationnels

Attendues depuis des années après leur fermeture, les deux vieux théâtres de la wilaya de Blida, datant des années 1920 et 1930, ont bénéficié de travaux de restauration et d’aménagement dans le respect total de leur architecture d’origine, a-t-on appris de la direction locale de la culture et des arts.

Il s’agit du théâtre le Colisée, appelé actuellement Mitidja, dans la commune de Boufarik, érigé durant les années 1930 et du théâtre Mohamed-Touri du centre-ville de Blida, datant des années 1920 et dont les travaux de restauration ont atteint un stade « très avancés », toujours selon notre source.

Doté d’une capacité d’accueil de près de 700 spectateurs, la salle Mitidja a d’abord fait l’objet d’une expertise technique ayant prouvé sa solidité, avant de bénéficier de travaux de restauration ayant, notamment, touché la salle principale, tout en veillant à assurer assez de sorties pour faciliter les mouvements des spectateurs en cas d’urgence. Le chantier de ce projet a été confié à une entreprise spécialisée dans la restauration de ce type d’établissements culturels anciens afin de préserver son architecture particulière.

Pour rappel, la salle le Colisée est fermée depuis déjà plus de 18 années. Toutes les APC qui se sont succédé et les enveloppes allouées, qui se chiffrent en milliards de dinars, n’ont pu restaurer cette salle mythique. Confiés également à une entreprise spécialisée du domaine, les travaux de restauration du théâtre Mohamed-Touri de Blida, un monument culturel ayant vu passer des artistes de renommée mondiale, sont en voie d’achèvement.

Son équipement interviendra prochainement, a indiqué le président de la commission culturelle de la commune de Blida, notant que le chantier a connu plusieurs arrêts pour des raisons techniques et administratives. Les travaux de restauration de cet établissement, d’une capacité de près de 400 spectateurs, ont notamment concerné la toiture réputée pour ses magnifiques décorations, outre l’installation de nouveaux sièges pour le confort du public.

Un intérêt particulier a également été accordé à la sonorisation, qui devrait être de qualité pour garantir des représentations théâtrales réussies. Ces travaux visent à restituer le cachet authentique de ce théâtre portant le nom de l’un des pionniers du théâtre national, Mohamed Touri, suite aux modifications qui y ont été apportées durant les années 1980.

Avec la fermeture de ces deux établissements pour travaux, les troupes théâtrales et autres associations culturelles de la wilaya exploitent les centres culturels pour leurs représentations théâtrales. L’ouverture des portes de ces deux grandes salles, feront des heureux chez les populations blidéenne et boufarikoise.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email