Blida : Des soirées shopping jusqu'à l'heure du S'hour – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Blida : Des soirées shopping jusqu’à l’heure du S’hour

Blida : Des soirées shopping jusqu’à l’heure du S’hour

Une grande effervescence caractérise les derniers jours du mois de Ramadhan les marchés et commerces du prêt à porter de Blida, devenus le point de convergence d’un nombre considérable de citoyens de différentes wilayas, attirés par la diversité et la variété des marchandises proposées, mais surtout par les horaires d’ouverture qui s’étendent jusqu’à l’heure du S’hour.

Dès la fin de l’Iftar (rupture du jeûne), différents marchés et espaces commerciaux de Blida, Ouled Yaich, et Boufarik sont investis par un grand nombre de familles et de citoyens qui préfèrent, en ce Ramadhan, faire leur courses et shopping en nocturne, au lieu de la journée.

C’est notamment le cas des commerces des rues El-Aichi Abdallah, Mohamed Boudiaf, cité Aboudi (13 mai), du marché Kessab, ouvert à titre exceptionnel durant les soirées de Ramadhan, du boulevard Kritli Mokhtar, renfermant plusieurs centres commerciaux, au même titre que la rue Ben Yamina d’Ouled Yaich.

A la tombée de la nuit, ces espaces commerciaux et bien d’autres, se trouvent bondés de monde, et l’on constate un grand nombre de véhicules immatriculés dans plusieurs wilayas, notamment celles limitrophes à Blida, dont Alger, Tipasa, Médéa, Chlef, et Ain Defla.

La forte attractivité de ces boulevards, s’explique, pour certains par les boutiques de prêts à porter de marques internationales s’y trouvant, très recherchées par les citoyens en quête des vêtements de l’Aïd. A cela s’ajoute les vitrines attirantes de ces boutiques au look très moderne. La promotion de la marchandise se fait également via les réseaux sociaux.

Un propriétaire d’une boutique de vêtements pour femmes de la ville d’Ouled Aich a ainsi confié, qu’en plus du grand nombre de clients fréquentant sa boutique à longueur de journée, il fournit de nombreux autres clients qui commandent ses produits via les sites des réseaux sociaux Instagram et Facebook.

Les magasins affichant des soldes et des promotions pour leurs produits enregistrent, quant à eux, le maximum de foule et de fréquentation, au point où leurs propriétaires sont contraints d’organiser les entrées et sorties des clients, pour éviter les encombrements et les vols.

En dépit de cette agitation, une dame en quête de vêtements de l’Aïd pour ses enfants a assuré, qu’elle préférait « de loin faire ses courses la nuit » car, pendant la journée, elle est prise par son travail et une fois à la maison, elle trouve à peine le temps de préparer le menu de l’Iftar.

Lui emboitant le pas, une autre dame a affirmé que le shopping nocturne durant le Ramadhan à un « charme spécial », qu’elle ne ressent pas durant les autres mois de l’année.

Néanmoins, le pic de fréquentation de ces espaces commerciaux est atteint en week-end, période privilégiée par de nombreuses familles pour faire le shopping nocturne, mais aussi pour passer un moment agréable à prendre des gâteaux et rafraîchissements au niveau des centres commerciaux et espaces de loisirs et de restauration qui ne lésinent pas sur les moyens pour les accueillir.

D’autres commerces, dont les salons de coiffure, les pizzerias et autres rôtisseries ne sont pas en reste de cette belle agitation caractérisant les soirées du Ramadhan, puisqu’ils accueillent, eux aussi, un grand nombre de clients jusqu’à l’aube.

Pour accompagner cette dynamique, la Direction du commerce et de la promotion des exportations de la wilaya, à travers ses agents de contrôle, de concert avec les services de sécurité, demeure mobilisée pour assurer toutes les conditions de sécurité aux citoyens.

Un plan portant mobilisation de tous les moyens matériels et humains pour assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens, parallèlement à l’organisation de la circulation et des mouvements des citoyens, tout au long des soirées de Ramadhan, a été mis en place, selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya.

La même source a aussi relevé le lancement, depuis le début du mois de Ramadhan, de sorties d’inspection au niveau des commerces de la wilaya, en coordination avec différents partenaires, dont la Direction du commerce et la gendarmerie nationale, au titre des efforts d’accompagnement des autorités locales, de la répression des fraudes et de la préservation de la santé publique.

Depuis le 10e jour du Ramadhan à ce jour, les agents de la Direction du commerce ont effectué 30 interventions durant les soirées, au niveau des communes de Blida, Ouled Yaich et Beni Tamou, selon la même source, qui a affirmé la poursuite de cette opération tout au long du Ramadhan.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email