-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bilan trimestriel de la Gendarmerie : 33 fugitifs et 20 femmes criminelles arrêtés

Bilan trimestriel de la Gendarmerie : 33 fugitifs et 20 femmes criminelles arrêtés

Le groupement de la Gendarmerie nationale d’Alger a dressé hier le bilan des activités de ses unités du troisième trimestre dans le cadre de la lutte contre la criminalité.

Selon le bilan présenté par la cellule de communication, entre juillet et septembre passé 945 personnes, impliquées dans des affaires de criminalité ont été arrêtées, parmi elles 20 femmes, tandis que 33 personnes recherchées dans le cadre des mandats d’arrêt lancés à leur encontre par les différents tribunaux ont été appréhendées.

En trois mois, les différentes unités de la Gendarmerie nationale d’Alger ont saisi un lot assez important de drogues, de psychotropes et d’armes blanches, alors que des tenues officielles (uniformes) et des matériels utilisés dans la fabrication de faux documents officiels et administratifs ont été saisis lors du démantèlement de plusieurs réseaux.

Sur la base de renseignements, les éléments de la Gendarmerie d’Alger ont effectué plusieurs opérations coup-de-poing qui se sont soldées par la localisation et l’identification de plusieurs dangereux malfaiteurs et le démantèlement de plusieurs réseaux de trafic de drogue et de véhicules et de faussaires.

Concernant le crime ordinaire, les unités de la Gendarmerie d’Alger ont procédé à l’interpellation de 474 personnes, tandis que dans le domaine de la lutte contre la criminalité organisée 137 présumés auteurs ont été arrêtés, dont 19 femmes, soit au total 611 personnes arrêtées au cours du troisième trimestre de l’année en cours.

L’âge des personnes ainsi appréhendées varie entre 18 et 30 ans, est-il indiqué. D’autre part, les gendarmes d’Alger ont traité 94 affaires de cambriolage, de création de bandes de malfaiteurs, d’agressions et de violation de domicile, dans lesquelles 117 personnes, dont une femme, ont été interpellées.

Par ailleurs, 87 présumés trafiquants de drogue et de psychotropes ont été arrêtés dans le cadre du traitement de 66 affaires de trafic de ces substances. En tout, plus de 5,5 kg de kif traité et 1 927 unités de psychotropes ont été saisis. 

Dans le domaine du faux et usage de faux, les gendarmes des sections de recherches de l’Algérois ont traité 24 affaires qui se sont soldées par l’arrestation de 28 faussaires présumés, impliqués dans la falsification de documents officiels et administratifs, ainsi que par la saisie d’un lot vestimentaire composé de plusieurs uniformes officiels.

Les affaires d’escroquerie et d’abus d’autorité sont également présentes dans le bilan trimestriel de la Gendarmerie d’Alger : 10 affaires au total ont été traitées et élucidées par les gendarmes enquêteurs, tandis que 10 arnaqueurs présumés ont été arrêtés, dont trois recherchés dans le cadre de mandats d’arrêt lancés à leur encontre.

Parlant des personnes recherchées par la justice, la Cellule de communication a souligné que durant la même période 33 personnes, des fugitifs, dont des mandats d’arrêt ont été lancés à leur encontre, ont été interceptées et arrêtées suite à des contrôles d’identité effectués par les patrouilles mobiles, mais également au niveau des points de contrôle dressés un peu partout dans les zones suburbaines et sur les routes.

Enfin, sur le plan de la lutte contre l’immigration clandestine, les gendarmes ont avorté plusieurs tentatives et 28 migrants ont été interpellés et présentés aux tribunaux.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email