-- -- -- / -- -- --
Nationale

Betchine désavoue Nezzar

Betchine désavoue Nezzar

Le général major à la retraite Khaled Nezzar a animé samedi dernier à son domicile une conférence de presse pour démentir, une nouvelle fois, l’information selon laquelle il avait proposé le poste de président de la République à Hocine Aït Ahmed.

Nezzar a indiqué que le général major Mohamed Touati confirmera sa version dans quelques jours. L’ancien ministre de la Défense a annoncé que le général major Mohamed Touati s’apprête à rendre public une déclaration pour confirmer sa version : « Mohamed Touati est absent actuellement.

Je viens de lui parler et il m’a précisé qu’il rendra public une déclaration dans les dix prochains jours » dit-il. Plus dix jours après l’enterrement de Hocine Ait Ahmed, le général à la retraite Khaled Nezzar et ex ministre de la Défense persiste et signe une polémique qu’il a créée en affirmant quelques jours après le décès de Hocine Ait Ahmed qu’il n’a pas proposé à ce dernier le poste de président de la république après la démission surprise de feu Chadli Bendjedid : « Je n’ai à aucun moment proposé à feu Aït Ahmed le poste de président de la République, contrairement à ce que les uns et les autres ont déclaré » martèle-t-il.

Hier, un autre général à la retraite et ancien patron de la Direction Générale à la Prévention et à la Sécurité (DGPS), Mohamed Betchine est monté au créneau en indiquant dans un entretien accordé à la chaine Ennahar, que le général Nezzar a bien sollicité le défunt Ait Ahmed pour prendre la haute magistrature suprême. Selon Betchine.

« Moi je vous dis que Nezzar a proposé à Aït Ahmed de devenir président et je n’ajoute rien de plus » a-t-il affirmé à la chaine. Betchine qui fut ministre-conseiller à la sécurité du président Zeroual a bien connu le fondateur du FFS puisqu’il a assisté à un congrès du parti. Après son départ de la présidence il s’est rapproché à de Hocine Ait Ahmed.

D’ailleurs Mohamed Betchine aborde sa relation avec Hocine Aït Ahmed « je l’ai rencontré à maintes reprises de manière formelle et informelle […] Je me souviens qu’il m’a invité au congrès du FFS auquel j’ai assisté. ».

Auparavant, Me Ali Haroun membre du HCE avait confirmé les propos du défunt qui avait décliné l’offre de Nezzar. Dans une lettre rendue publique samedi dernier, le général à la retraite, avait rappelé à l’opinion à publique qu’il avait rencontré quatre fois le défunt Ait Ahmed dont deux en Suisse. « En tant que ministre de la Défense nationale, j’ai invité Aït Ahmed à un entretien, comme j’ai invité d’ailleurs d’autres personnalités politiques ou de la société civile. Il fut le premier à être reçu », a-t-il dit.

Ces rencontres ont été à l’initiative de Nezzar, par l’entremise de son conseiller politique, le général Mohamed Touati, a-t-il fait savoir. Il a affirmé aussi avoir rencontré d’autres personnalités politiques dont Ahmed Taleb El-Ibrahimi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email