-- -- -- / -- -- --
Sports

Bentaleb : «Gourcuff est plus dans l’écoute et dans l’humain que Halilhodzic»

Bentaleb : «Gourcuff est plus dans l’écoute et dans l’humain que Halilhodzic»

Un petit mois pour voir venir. Maintenant que les Verts, revenus trop vite à l’Afrique par la lucarne des éliminatoires de la CAN 2015, ont fait leur boulot convenablement en remportant leurs deux premiers matches, et fait un grand pas vers le leadership de leur groupe et une qualification aux contours largement dessinés, la pression est retombée, le calme est revenu, les esprits plus apaisé.

Six unités sur les six mises en jeu et un débat s’imposant de lui-même : l’apport du nouveau sélectionneur, le Français Christian Gourcuff, au groupe et, bien sûr, l’inévitable comparaison avec son prédécesseur, le Bosnien Vahid Halilhodzic, dont la patte (ce que l’ex-Lorientais reconnaît après avoir averti qu’il avait besoin de temps pour marquer son territoire, et dit également qu’au départ, il serait suicidaire, en raison notamment du rapprochement des échéances officielles, de changer trop vite une équipe qui gagnait avant son arrivée) est toujours d’actualité.

Qu’est-ce qui a changé techniquement ? Rien, reconnaît-il, même si certains sont allés un peu trop vite en besogne en croyant déceler, déjà, les formes d’une nouvelle personnalité pour un groupe dont la force est, en plus d’un talent certain (voir Mondial 2014), cette solidarité qui lui a permis d’entrer très vite et positivement dans le vif du sujet en faisant le plein de succès. En réalisant un sans faute dont saura tirer profit Gourcuff, dans les mois à venir, pour maintenir la cadence en y apportant sa touche personnelle au fil des regroupements.

Aller doucement, sans brusquer les choses. Essayer d’arriver au Maroc les idées enfin en place après avoir (c’est un luxe) lancé le chantier sur deux victoires qui donnent de la marge. Quant à la méthode choisie, les joueurs découvrent au fil des sorties. En parlent plus facilement maintenant. Entre V.H et Gourcuff ? Pour Bentaleb, l’E.N est passée à tout autre chose.

Avec Gourcuff, insiste-t-il, « c’en fini de l’ambiance militaire et des critiques à tout va en direction des joueurs. Avec lui, on est passés à la souplesse et une approche que les joueurs ont appréciée à l’unanimité. » Qu’en pense coach Vahid ? Une réponse ne tarderait sûrement pas à venir. Dans quels termes ? On verra bien…

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email