-- -- -- / -- -- --
Nationale

Bensalah appelle à un dialogue en toute urgence

Bensalah appelle à un dialogue en toute urgence

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, s’est adressé ce mardi soir dans un discours à la Nation à l’occasion de la célébration du double anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse.

Dans ce discours télévisé à 20 heures, il a abordé la situation politique dans le pays, notamment la nouvelle approche d’accompagnement du dialogue jusqu’à l’élection présidentielle. Après avoir salué la maturité du peuple algérien dans son mouvement populaire, ainsi que les actions du hirak citoyen d’une manière globale, le chef de l’Etat a mis en exergue le civisme et la sagesse dont a fait preuve le peuple algérien, dans toute sa composante. De même, il n’a pas manqué de saluer le rôle prépondérant de la justice algérienne dans le traitement des récentes affaires en cours dans les différentes juridictions du pays. Bensalah a évoqué ainsi l’action des magistrats dans la lutte contre la corruption et la préservation des deniers publics.

Sur le volet politique, il a réitéré la volonté précédemment exprimée d’éviter tout vide constitutionnel dans une conjoncture pareille, marquée par une crise aiguë. Sur ce point, Bensalah a souligné le caractère urgent du dialogue. Selon le chef de l’Etat, ce dialogue national doit être non seulement inclusif, mais aussi doit être lancé en toute urgence. Citant les conditions dans l’amorce de ce dialogue, il dira que celui-ci devra être dirigé par des personnalités nationales crédibles et sans aucune affiliation partisane. Répondant à certaines voix de l’opposition, Bensalah a également indiqué que l’Etat, avec ses institutions, dont l’Armée nationale populaire, ne sera pas partie prenante de ce dialogue. Son rôle est d’observer et d’accompagner, en toute neutralité, toutes les étapes de ce dialogue jusqu’à l’aboutissement de ses résultats.

Le chef de l’Etat a évoqué dans son discours la création d’un organe national chargé de l’organisation et de la surveillance des élections, estimant qu’il s’agit d’une priorité nationale dans ce dialogue et l’une des conditions préalables à toute amorce d’un processus électoral. C’est cet organe qui va donc permettre et faciliter la tenue dans des conditions de transparence, d’honnêteté et d’équité des prochaines élections, notamment la présidentielle.

Pour Bensalah, il importe au futur président de la République de prendre en charge les aspirations exprimées par le mouvement citoyen et populaire depuis quelques mois. Selon le chef de l’Etat, la situation d’aujourd’hui exige encore de la maturité dans le traitement de cette crise et surtout de la compréhension de la part des citoyens, qui aspirent à vivre dans la prospérité et le bien-être. Une manière de dire que ce n’est pas au chef de l’Etat actuel de faire les choix pour la nation, mais au prochain élu et locataire du Palais d’El Mouradia, car étant élu au moyen d’un suffrage universel et constitutionnellement légitime.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email