-- -- -- / -- -- --
Nationale

Benghebrit veut négocier avec la fonction publique

Benghebrit veut négocier  avec la fonction publique

La ministre de l’Education nationale, Mme Nouria Benghebrit, a annoncé hier qu’elle allait entamer des négociations, au courant de la semaine prochaine, avec la direction de la fonction publique afin de trouver les moyens de valoriser l’expérience professionnelle des enseignants contractuels dans le concours de recrutement, qui se tiendra fin avril.

Mme Benghebrit, qui a été clair en affirmant que l’intégration sans conditions est impossible « parce que c’est interdit par la loi « , a toutefois promis de « convaincre « la direction de la fonction publique de prendre en considération l’expérience de cette catégorie, aux côtés des épreuves écrite et orale qu’ils sont tenus de passer.

« Les négociations que nous allons engager avec les autorités concernées permettront de voir comment valoriser cette expérience professionnelle « , a déclaré Mme Benghebrit, en marge de sa visite aux centres de réception des dossiers de candidature au concours de recrutement des enseignants.

La ministre a par ailleurs réitéré son appel aux enseignants-contractuels afin qu’ils fassent preuve de responsabilité, leur rappelant que les listes des inscriptions au concours sont ouvertes jusqu’au 14 avril prochain.

« Les enseignants contractuels doivent s’inscrire dans le cadre du concours de recrutement « , a-t-elle affirmé. Mme Benghebrit a en outre indiqué avoir pris des « engagements « pour la résolution de deux problèmes touchant particulièrement les contractuels dans certaines wilayas, relatifs au payement des primes et à la régularisation de leurs salaires.

Elle a indiqué que lors de la réunion tenue lundi avec les représentants des enseignants contractuels, il était question de rappeler la réglementation selon laquelle la fonction publique n’autorisait pas le recrutement direct ainsi que la nécessité de passer soit par une étude du dossier professionnel, soit par un concours.

Mme Benghebrit a noté que la contractualisation était un principe de fonctionnement dans le secteur de l’éducation nationale qui permet d’assurer, le droit à la scolarité en cas de vacance des postes, précisant, toutefois, que ce mode de recrutement « n’est pas totalement normé « , en promettant d’y remédier à l’avenir.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email