-- -- -- / -- -- --
Nationale

Benghebrit: Reclassement de 150 000 enseignants

Benghebrit: Reclassement de  150 000 enseignants

Les fonctionnaires du secteur de l’Education nationale (enseignants et employés) vont bénéficier d’ici à la fin de l’année, de reclassement ou de régularisation de leur situation, a fait savoir hier la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit dans un entretien accordé à l’APS. 

Ainsi, la ministre a précisé que près de 150 000 enseignants des trois cycles vont bénéficier de promotions à des grades supérieurs, d’ici à la fin de l’année en cours 

« Le secteur de l’Education nationale est en passe de concrétiser les accords conclus entre le gouvernement et les syndicats, portant intégration et promotion de 150 000 employés (35 % de l’ensemble des employés du secteur), conformément à la circulaire interministérielle N° 04 datée du 6 juillet 2014 », a indiqué Mme Benghebrit.

En effet, le ministère a fixé le 30 novembre comme date butoir de la mise en œuvre des clauses de l’accord à travers la finalisation du traitement de tous les dossiers d’intégration et de promotion, en coordination avec les directions de l’éducation et les services concernés au niveau des wilayas, a-t-elle ajouté.

En outre, à une question sur la réunion prévue à la mi-novembre entre le ministère de l’Education nationale et les partenaires sociaux (syndicats), Mme Benghebrit a fait savoir qu’il s’agit de la 3e rencontre du genre qui vise essentiellement à résoudre les problèmes que connaît le secteur et les différends qui minent la relation tutelle-partenaires sociaux.

Ainsi, Mme Benghebrit a rappelé que 34 sur les 36 revendications des syndicats de l’éducation avaient été « satisfaites » par le gouvernement. Et d’ajouter que « les problèmes en suspens ne sont absolument pas du ressort du ministère de l’Education ».
Par ailleurs, elle a mis en exergue la « légitimité » des revendications soulevées par les fonctionnaires de l’éducation nationale, estimant que leur prise en charge nécessitait des « solutions progressives, du temps et de la patience »

Concernant les informations faisant état de la démission de milliers de nouveaux enseignants en raison des « mauvaises conditions de travail », la ministre a indiqué que seulement 1 000 enseignants sur les 24 104 ont démissionné de leurs postes

Mme Benghebrit a indiqué qu’une série de réunions avec d’autres secteurs vont se tenir bientôt afin d’essayer de trouver des solutions définitives aux problèmes qui se posent au sein du secteur de l’Education.

 « Il sera procédé à partir de samedi à la tenue d’une série de réunions avec plusieurs ministères concernés par la gestion du secteur de l’Education nationale, en vue de trouver des solutions pratiques et définitives aux problèmes enregistrés par le secteur », a-t-elle précisé.

Evoquant le problème de surcharge, la ministre a indiqué qu’il nécessite l’intervention du secteur de l’Habitat, qui selon elle, est le premier responsable de la réalisation des établissements scolaires. 
Il est à signaler qu’une mesure du même genre a été décidée pour les 50 000 fonctionnaires du secteur, à savoir les agents administratifs, adjoints de l’éducation, les intendants et les conseillers pédagogiques.

Enfin, rappelons-le, l’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef), a lancé une grève illimitée réclamant, entre autres, l’application des protocoles d’accord déjà conclus au courant de l’année 2014 entre l’Union et le ministère de l’Éducation nationale, relatifs au règlement de la question de l’intégration des professeurs de l’enseignement moyen et des instituteurs de l’enseignement primaire aux catégories compatibles avec leur niveau. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email