-- -- -- / -- -- --
Nationale

Benghebrit martèle : «Pas d’école fiable sans la réforme du système scolaire !»

Benghebrit martèle : «Pas d’école fiable sans la réforme du système scolaire !»

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, réitère la volonté du gouvernement à réformer le système scolaire. Pour ce faire, rappelle-t-elle lors de l’ouverture avant-hier d’une conférence régionale à Tiaret, il est impératif de procéder à une stratégie d’évaluation pédagogique.

« C’est très important dans la réforme du système scolaire », a-t-elle déclaré lors d’une conférence régionale consacrée à ce thème, qui a eu lieu à l’Institut de formation des cadres de l’éducation.

Pour la ministre, la stratégie, en cours d’élaboration, comportera trois points, à savoir ceux liés à la qualité de l’enseignement, à la méthode suivie pour l’épanouissement de l’élève, ou encore, selon elle, le point le plus important relatif à « une stratégie réfléchie » allant dans le sens d’une « compréhension du projet des réformes du système scolaire et la connaissance des étapes de traitement des problèmes, des critères de l’élaboration pédagogique et de la carte scolaire ». Cette conférence régionale a vu la participation des directeurs de l’éducation et des chargés de l’information des directions du secteur des 17 wilayas du Centre-ouest.

Sept ateliers sont chargés d’aborder la gestion des ressources humaines, il s’agit dela gestion financière, la formation des formateurs, l’information et la communication, les structures d’accueil, les programmes en vigueur et les projets éducatifs. C’est la première conférence qui fait partie d’un programme de trois autres dont la deuxième aura lieu à Djelfa sur le thème de la gouvernance éducative et la troisième à Sétif concernant la professionnalisation des cadres pédagogiques.

La ministre, a par ailleurs souligné, que des cours pour les élèves préparant les examens du baccalauréat et du brevet d’enseignement moyen (BEM) seront diffusés sur les chaînes nationales de télévision et ce dès le mois de décembre prochain. Les cours sont prêts pour diffusion en attendant la signature d’une convention entre l’Entreprise nationale de télévision (ENTV), le Centre national d’enseignement à distance et le ministère de l’Education nationale.

Ils concernent différentes matières prévues aux examens du bac et du BEM », a indiqué Mme Benghebrit et d’insister sur la nécessité de conjuguer les efforts pour améliorer les conditions de scolarisation. « Une responsabilité qui incombe à tous dont les pouvoirs publics, les directions de l’exécutif, les syndicats et les parents d’élèves », dira-t-elle. L’Algérie, rappelons-le, était, durant les décennies 1970 et 1980, parmi les meilleurs pays au monde assurant des cours télévisés aux élèves et étudiants de classes d’examen. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email